Projet Magot-Mastiff: un autre fugitif arrêté à l'aéroport PET

L'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau.... (Archives, La Presse)

Agrandir

L'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Pour la deuxième fois en un peu plus d'une semaine, un deuxième fugitif recherché depuis l'opération Magot-Mastiff en novembre 2015 a été arrêté à l'aéroport Pierre-Elliot Trudeau, a appris La Presse.

Patrick Williams, 42 ans de Mascouche, a été appréhendé par les enquêteurs de la Sûreté du Québec en début de nuit, alors qu'il venait de débarquer d'un avion en provenance du Mexique, et a ensuite été amené au quartier général de la SQ, rue Parthenais à Montréal, pour interrogatoire.

Williams, qui est soupçonné d'avoir été à la tête d'une cellule de distribution de cocaïne, devrait être accusé de plusieurs chefs liés au trafic de stupéfiants et de gangstérisme, cet après-midi au Palais de justice de Montréal.

Il subira son enquête préliminaire à compter de lundi prochain avec les autres coaccusés du volet Mastiff de l'opération policière qui a décapité l'alliance mafia-motards-gangs de rue qui dirigeait le crime organisé montréalais à l'automne 2015.

Le sept février dernier, un autre fugitif du projet Magot-Mastiff, José McCarthy, a lui aussi été arrêté à l'aéroport PET, en provenance du Mexique.

Il ne reste plus qu'un seul individu en cavale toujours recherché dans le cadre de cette opération policière survenue il y a quinze mois : Benoit Nantel-Gagnon, qui est soupçonné d'avoir appartenu à une cellule de trafiquants de stupéfiants qui versaient une taxe aux dirigeants du crime organisé montréalais. L'homme de 33 ans mesure 1 mètre 73 (cinq pieds et huit pouces), pèse environ 91 kg (201 lb), a les cheveux bruns et les yeux bruns.

Le projet Magot-Mastiff a mené à la mise en accusation de 48 présumés trafiquants et membres de gangs de rue, de la mafia et des Hells Angels qui auraient formé une alliance pour contrôler des territoires, l'approvisionnement et la distribution de stupéfiants dans la région métropolitaine de Montréal selon la police.

Parmi les individus arrêtés, on retrouve notamment les chefs présumés de la mafia en novembre 2015 selon la police, Stefano Sollecito et Leonardo Rizzuto, le Hells Angels Salvatore Cazzetta, l'ancien chef guerrier des Hells Angels, Maurice Boucher et le chef de gang Gregory Woolley.

 

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse. 




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer