Trois présumés fabricants d'armes arrêtés à Montréal

Trois individus soupçonnés d'avoir fabriqué des armes artisanales destinées au... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Trois individus soupçonnés d'avoir fabriqué des armes artisanales destinées au crime organisé ont été arrêtés la semaine dernière à Montréal, a appris La Presse.

Durant l'enquête, les policiers ont saisi des armes... (PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET) - image 1.0

Agrandir

Durant l'enquête, les policiers ont saisi des armes artisanales semblables à ce fusil mitrailleur de marque Scorpion.

PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET

Sébastien Robitaille, 28 ans, sa conjointe, Eliane Samantha Ramirez-Ravello, 28 ans, et Joël Lagacé, 30 ans, ont été accusés de fabrication et de possession d'un pistolet semi-automatique de calibre .40 de type Glock, de possession d'armes à feu de type Scorpion de calibre .32 et de possession de chargeurs à grande capacité et de silencieux, vendredi, au Palais de justice de Montréal.

Selon nos informations, les suspects auraient acheté des pièces d'armes en ligne et les auraient fait livrer par Postes Canada. Ils auraient ensuite fabriqué des armes artisanales qui auraient été destinées à la revente au crime organisé. La police soupçonne également le trio d'avoir modifié des châssis de pistolets à air comprimé pour en faire des armes à feu fonctionnelles.

En plus des arrestations, les policiers ont mené cinq perquisitions jeudi, dans des résidences et des véhicules de Montréal et de Laval. Ils ont mis la main sur dix armes à feu artisanales prêtes à être assemblées, quatre armes à feu, sept silencieux, des pièces et du matériel destinés à la production d'armes à feu et de silencieux, plusieurs centaines de munitions de différents calibres et près de 8000 $ canadiens.

L'enquête est menée par les membres de l'Escouade régionale mixte (ERM) de la Rive-Nord, en collaboration avec l'ERM Montréal et l'Équipe nationale de soutien à l'application de la loi sur les armes à feu (ENSALA). Elle se poursuit et d'autres arrestations pourraient suivre.

___________________________

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer