Saisie de cocaïne: une femme de la région de Sorel accusée

La saisie de 65 kg de cocaïne à Saint-Bernard-de-Lacolle... (Photo fournie par l'Agence des services frontaliers du Canada)

Agrandir

La saisie de 65 kg de cocaïne à Saint-Bernard-de-Lacolle représenterait une perte minimale de plus de 3,5 millions de dollars pour la ou les organisations criminelles qui ont organisé l'importation.

Photo fournie par l'Agence des services frontaliers du Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Une femme de 38 ans de Saint-Ignace-de-Loyola, en face de Sorel, a été accusée relativement à la saisie de 65 kg de cocaïne réalisée par les douaniers au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle, plus tôt cette semaine.

Mélanie Daigle, une femme sans antécédents criminels, a été accusée d'importation et de possession de cocaïne dans un but de trafic, mercredi, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle est toujours détenue et son enquête sur remise en liberté a été fixée, pour la forme, à mercredi prochain.

Selon les premières informations, Mme Daigle, qui arrivait des États-Unis, se serait présentée à bord d'une camionnette de type F-350 tirant une remorque, dans la section commerciale du poste de Saint-Bernard-de-Lacolle, dans la soirée du 1er août.

Il semble toutefois qu'un avis de guet ait été émis, et les douaniers auraient dirigé la conductrice vers la zone d'inspection. Alors qu'ils fouillaient la remorque et le véhicule, les agents des douanes ont trouvé 65 kg de cocaïne dans la camionnette. La drogue, emballée en paquets de 1 kg chacun, avait été répartie dans quatre valises et dissimulée dans la boîte arrière de la camionnette. Mme Daigle a aussitôt été appréhendée, et le dossier a été remis à la Gendarmerie royale du Canada.

PERTE DE PLUS DE 3,5 MILLIONS

La Sûreté du Québec évalue qu'un kilo de cocaïne est actuellement acheté sur le marché noir au coût de 55 000 $, un prix qui comprend la taxe réservée aux organisations criminelles qui contrôlent les territoires où elle devait être écoulée. Cette saisie représenterait donc une perte minimale de plus de 3,5 millions de dollars pour la ou les organisations criminelles qui ont organisé l'importation. Il est en effet possible que plus d'une personne ou organisation soit derrière cette importation, de façon à partager le financement et à minimiser les pertes en cas de saisie.

Chaque année, plus de 260 000 véhicules transitent par la section commerciale du poste de Saint-Bernard-de-Lacolle où l'on dédouane les camions avec un chargement commercial, dans une zone dédiée à cette fin.

Depuis le 1er janvier 2016, les douaniers ont réalisé 101 saisies de drogue au poste de Saint-Bernard-de-Lacolle. Pour la même période, l'Agence des services frontaliers du Canada a réalisé 1886 saisies de drogue au Québec.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer