Une femme aurait tiré des balles de plomb sur des joueurs de Pokémon Go

Les joueurs de Pokémon Go doivent se promener... (Photo Marie-Lou Béland, Spectre Média)

Agrandir

Les joueurs de Pokémon Go doivent se promener dans leur environnement réel pour capturer de petites créatures virtuelles qui apparaissent à l'écran de leur téléphone intelligent.

Photo Marie-Lou Béland, Spectre Média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Newmarket

Des accusations ont été portées à l'endroit d'une femme âgée de 29 ans qui aurait tiré sur des joueurs de Pokémon Go avec une arme à plomb, samedi, au nord de Toronto.

La police régionale de York affirme avoir reçu un appel vers 22 h 30, samedi, signalant que Patricia Champagne tirait sur un groupe de personnes s'adonnant au jeu mobile Pokémon Go à Newmarket, en Ontario.

Les joueurs de Pokémon Go doivent se promener dans leur environnement réel pour capturer de petites créatures virtuelles qui apparaissent à l'écran de leur téléphone intelligent.

Selon les policiers, des témoins ont aperçu une femme, juchée sur un toit à proximité, ouvrant le feu avec un pistolet à plomb semblable à une arme de poing.

Personne n'a subi de blessure. Les autorités estiment qu'au moins quatre tirs ont été décochés.

Patricia Champagne, de Newmarket, a été accusée d'agression armée et de possession d'arme dans un dessein dangereux.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer