Mafia montréalaise: une alliance pour succéder aux siciliens

L'assassinat vendredi à Laval de Rocco Sollecito, dernier... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

L'assassinat vendredi à Laval de Rocco Sollecito, dernier fidèle de Vito Rizzuto et ultime représentant de l'époque faste du clan des Siciliens, annonce un changement de garde à la tête de la mafia montréalaise.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Mafia montréalaise

Actualité

Mafia montréalaise

Luttes de pouvoir, règlements de compte, arrestations, toutes les nouvelles sur la mafia montréalaise. »

Daniel Renaud
La Presse

L'assassinat vendredi à Laval de Rocco Sollecito, dernier fidèle de Vito Rizzuto et ultime représentant de l'époque faste du clan des Siciliens, annonce un changement de garde et la formation prochaine d'une nouvelle alliance pour diriger la mafia et ramener la paix après plus de 10 ans de luttes intestines sanglantes. Voici, d'après nos sources et observations, une liste d'individus qui pourraient faire partie de cette alliance, à court ou à moyen terme, et succéder aux Rizzuto à la tête de la mafia montréalaise.

Vittorio Mirarchi 

38 ans

Protégé du caïd Raynald Desjardins, ce jeune mafioso ambitieux a été arrêté en même temps que son mentor et plusieurs individus de sa garde rapprochée en décembre 2011 pour le meurtre de l'aspirant parrain Salvatore Montagna, commis à Charlemagne un mois plus tôt. Il a plaidé coupable à une accusation réduite de complot en mars dernier et sa peine sera connue bientôt. Même si Mirarchi risque d'être envoyé en prison pour une période indéterminée, nos sources croient que l'on ne doit pas l'exclure de l'équation et qu'il pourrait être appelé à jouer un rôle important un jour. Mirarchi, qui est associé à la cellule calabraise de la mafia de Montréal, bénéficie de forts appuis en Ontario.

Raynald Desjardins 

62 ans

Alors que l'on ne donnait pas cher de sa peau il y a un an à peine et qu'il aurait même fait l'objet d'un complot de meurtre par l'ancien chef guerrier des Hells Angels Maurice Boucher, il semble que le caïd ait repris du poil de la bête ces derniers mois et que son influence soit encore bien réelle. Desjardins a encore une équipe sur le terrain pour défendre ses intérêts. Il risque toutefois de passer plusieurs années au pénitencier, lui qui connaîtra bientôt sa peine après avoir plaidé coupable, en juillet 2015, de complot pour le meurtre de Salvatore Montagna. Desjardins est l'un des chefs de clan qui ont tenté de renverser les Rizzuto en 2009-2010, selon la police.

Andrea Scoppa 

52 ans

Le nom de cet énigmatique chef de clan décrit comme étant très intelligent résonne dans les rues de Montréal depuis des décennies, mais en particulier ces dernières années. Déjà actif dans le marché de l'héroïne, ce qui lui aurait permis de faire sa place, Andrea Scoppa, alias Andrew, traîne une réputation d'insaisissable, lui qui a pratiquement comme uniques antécédents criminels une condamnation à six ans de pénitencier en 2004 pour une affaire d'importation de cocaïne via les États-Unis. Très influent, Scoppa n'aime pas être sous les projecteurs ; il serait étonnant qu'un siège à la table l'intéresse, mais il pourrait détenir la balance du pouvoir. Il est aussi très proche des motards, des alliés incontournables pour la mafia aujourd'hui.

Salvatore Scoppa

46 ans

Le frère d'Andrew Scoppa serait lui aussi impliqué dans l'héroïne. Son nom est notamment sorti de la bouche d'un témoin policier lors de l'enquête sur remise en liberté d'un étudiant universitaire, présumé vendeur d'héroïne, arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) l'automne dernier. Durant la dernière année, Salvatore Scoppa a gravi les échelons au sein de la mafia montréalaise et serait l'un des nouveaux hommes forts du quartier Rivière-des-Prairies, un secteur au centre de nombreux conflits ces derniers temps. Scoppa semble toutefois avoir périodiquement des contrats sur sa tête, ce qui l'incite à s'éloigner temporairement de la métropole. Son frère aîné et lui auraient aussi des liens avec des individus influents du crime organisé dit « du Moyen-Orient ».

Antonio Mucci 

61 ans

L'ancien soldat du clan Violi durant les années 70 semble avoir sept vies. Selon nos informations, le chef de clan associé depuis toujours à la faction calabraise de la mafia montréalaise a repris de la vigueur ces derniers mois, lui qui a régulièrement été sur la corde raide durant les années de luttes intestines. Il y a un an et demi, une accusation de possession d'arme a été retirée contre Mucci alors que son avocat cherchait à faire témoigner l'enquêteur du SPVM qui l'avait arrêté, le retraité Philippe Paul. En 1973, alors qu'il avait 18 ans, Mucci avait tiré sur le journaliste Jean-Pierre Charbonneau en pleine salle de rédaction du Devoir et avait été condamné à huit ans de pénitencier.

Liborio Cuntrera 

47 ans

Liborio Cuntrera, alias Poncho, fait face à des accusations de trafic de cocaïne, après avoir été arrêté avec d'autres individus dans le dernier volet de l'enquête Clemenza de la GRC, il y a trois semaines. Selon nos sources, il aurait fait partie de la table de direction de la mafia mise en place après la mort naturelle du parrain Vito Rizzuto, en décembre 2013. Cuntrera, qui pourrait représenter les intérêts de la branche sicilienne à une éventuelle nouvelle table, est le fils d'Agostino Cuntrera, surnommé le Seigneur de Saint-Léonard, un homme d'honneur de la mafia assassiné en juin 2010. Cuntrera a la réputation d'être très discret, mais son nom avait été évoqué dans l'enquête de la Division du crime organisé du SPVM Alkali visant à élucider une série d'incendies criminels commis dans des cafés en 2010.

Vito Salvaggio 

41 ans

Vito Salvaggio, autrefois très proche de Nick Rizzuto Jr, le fils aîné de Vito Rizzuto assassiné en décembre 2009, aurait lui aussi siégé à la table de direction de la mafia mise en place après la mort du parrain en décembre 2013. Il pourrait avoir sa place à une éventuelle nouvelle table pour représenter les intérêts de la branche sicilienne de la mafia montréalaise. Salvaggio est lié au restaurant Dilallo de la rue Jean-Talon, cible d'un cocktail Molotov le 10 décembre dernier. Durant l'enquête Printemps 2001, les policiers l'avaient notamment vu se rendre à la fameuse cache d'argent des motards, rue Beaubien. Il a été arrêté dans le cadre de cette enquête, accusé de complot et de trafic de stupéfiants et condamné à quatre ans de pénitencier.

Gianpietro Tiberio

43 ans

Peu connu, Tiberio, propriétaire d'une entreprise de remorquage, est considéré par la police comme une étoile montante de la mafia. En avril, son nom a été évoqué dans un article de La Presse portant sur une entreprise de remorquage aux pratiques douteuses. Selon une enquête conjointe de CBC et du Globe and Mail, il était impliqué dans le casino Dream, en République dominicaine, dont le défunt parrain Vito Rizzuto aurait tenté de prendre le contrôle. Tiberio, alias JP, serait un ancien soldat du clan Rizzuto et aurait été proche de Domenico Macri, tué en août 2006. Il a des liens avec des motards influents. Il a été condamné à trois ans de prison pour une affaire de complot d'importation de stupéfiants datant de 2006. Il nie avoir des liens avec la mafia.

Alessandro Sucapane

51 ans

Sucapane purge depuis janvier 2015 une peine de 10 ans pour gangstérisme et trafic de cocaïne à la suite de son arrestation dans le deuxième volet de l'enquête Clemenza de la GRC en 2014. Il demeurera détenu assurément durant encore quelques années, mais nos sources croient qu'il ne faut pas mettre de côté l'influence qu'il pourrait avoir. Sucapane est l'ancien associé du redoutable chef de clan Giuseppe De Vito, empoisonné au cyanure dans sa cellule du pénitencier de Donnacona, à l'été 2013, et qui aurait été très actif dans la tentative de putsch contre le clan Rizzuto en 2009-2010. Même privé de ses chefs, le groupe de Sucapane, allié des clans Desjardins et Mirarchi, aurait encore des soldats sur le terrain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer