Ados en fugue: le centre jeunesse de Laval infiltré par un «réseau», dit une ministre

Trois jeunes filles se sont enfuies du centre... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Trois jeunes filles se sont enfuies du centre jeunesse de Laval au cours des derniers jours.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La disparition de trois adolescentes hébergées au Centre Jeunesse de Laval indique qu'un «réseau» s'est infiltré dans cet établissement, a affirmé mercredi la ministre déléguée à la Santé, Lucie Charlebois.

La ministre déléguée à la Santé, Lucie Charlebois.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

La ministre déléguée à la Santé, Lucie Charlebois.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

«Manifestement il y a un réseau qui s'est infiltré dans le Centre Jeunesse de Laval et la police est sur le coup», a affirmé Mme Charlebois en marge du caucus des députés libéraux.

Trois jeunes filles se sont enfuies du centre jeunesse de Laval au cours des derniers jours. Les policiers cherchent activement Mathlide Geoffroy Aubé et Sarah Hauptman, toutes deux âgées de 16 ans. Une autre fugueuse, Kelly Martin Nolet, 14 ans, a été retrouvée mercredi.

Mme Charlebois a d'abord indiqué que le problème des adolescentes qui quittent les centres jeunesse dépasse le seul établissement de Laval. Elle a également rappelé que 71% des fugueurs rentrent par eux-mêmes.

Mais elle a ensuite affirmé que la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) surveille de près les développements autour du centre jeunesse de Laval.

«Je viens de leur parler, j'ai demandé un état de situation et je sais qu'ils resserrent les règles dans le centre jeunesse», a indiqué la ministre.

La ministre a exclu que les portes de l'établissement soient barrées pour empêcher les résidants de s'en enfuir. 

Réseaux sociaux

Elle a par ailleurs appelé les parents à surveiller de près les activités de leurs adolescents sur les réseaux sociaux.

«Il faut que les parents soient vigilants, veillent sur leurs enfants et veillent sur l'utilisation des réseaux sociaux de leur ordinateur, a-t-elle dit. J'ai le goût de leur dire d'être triplement vigilants avec tout ce qu'on voit.»

Plus tôt en après-midi, le Parti québécois a pressé le gouvernement Couillard d'agir pour prévenir l'exploitation sexuelle des adolescentes. Il a rappelé que l'Assemblée nationale avait adopté en 2013 une motion visant la mise en place de mesures pour lutter contre la traite de personnes.

Mais le leader parlementaire du PQ, Bernard Drainville, a indiqué que ce débat peut attendre. La priorité, à ses yeux, est de tout mettre en oeuvre pour retrouver les adolescentes qui sont toujours portées disparues.

«Dans l'immédiat, aujourd'hui, à l'heure où on se parle, je pense que ce qu'il faut faire, c'est envoyer un signal très clair aux forces policières qui sont impliquées à Laval puis ailleurs, a-t-il déclaré. Puis mettez-vous ensemble, travaillez ensemble. On va dégager les ressources qu'il faut pour la retrouver.» La Coalition avenir Québec a pour sa part demandé à la ministre Charlebois d'ordonner une vérification sur l'ensemble des centres jeunesse.

« Je m'attends de la ministre Lucie Charlebois qu'elle soit déjà en train d'étudier toutes les pistes dans cette affaire pour tirer tout ceci au clair et pour améliorer la qualité des services et l'encadrement de nos jeunes les plus éprouvés », a indiqué le député caquiste François Bonnardel.

La Presse révélait mercredi que la grande majorité des adolescents en fugue chaque année à Laval proviennent du centre jeunesse. Dans la seule année 2015, 33 jeunes filles ont été exploitées sexuellement pendant leur fugue.

Les parents de toutes les jeunes qui se sont enfuies du centre de Laval au cours des derniers jours ont tous dit craindre qu'elles aient quitté pour se prostituer.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer