Deux individus arrêtés pour une fraude de 350 000 $ par guichet automatique

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé mercredi matin à trois perquisitions ainsi... (PHOTO PASCAL RATTHÉ, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

PHOTO PASCAL RATTHÉ, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé mercredi matin à trois perquisitions ainsi qu'à l'arrestation de deux individus dans la région de Peel, en Ontario, en lien avec une fraude évaluée à près de 350 000 $.

Les deux suspects sont soupçonnés d'être à l'origine d'un type de fraude par guichet bancaire qui a fait son apparition au cours des dernières années et qui, dans ce cas-ci, aurait touché 90 guichets automatiques dans les régions de Montréal, Québec, Gatineau et Saint-Jérôme.

«L'enquête, qui avait été initiée en décembre 2015, a démontré que les suspects installaient de fausses devantures, munies de dispositifs d'interception de données bancaires, sur des guichets automatiques», a expliqué la sergente Audrey-Anne Bilodeau, de la SQ.

«Ensuite, ils installaient une seconde pièce munie d'une caméra miniature pour filmer le client lors de transactions bancaires et capter son numéro d'identification personnelle (NIP)», a-t-elle ajouté.

Un des suspects, Stayko Dimitrov Atanasov, âgé de 42 ans, de Brampton en Ontario, devait comparaître mercredi après-midi au palais de justice de Montréal sous des accusations de fraude et de vol d'identité.

L'autre suspect est un homme de 37 ans, de Milton en Ontario, qui ne peut être identifié pour le moment puisqu'il comparaîtra, lui, au palais de justice de Québec à une date ultérieure. Il devrait lui aussi être accusé de fraude et de vol d'identité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer