L'ex-mari de Michèle Richard arrêté pour fraude

Yvan Demers, en 2000.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Yvan Demers, en 2000.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Litiges économiques

Litiges économiques

Ne manquez rien de notre dossier sur les crimes économiques »

L'ancien mari de la chanteuse Michèle Richard, Yvan Demers, a été de nouveau arrêté par la Sûreté du Québec ce matin pour avoir monté une fraude « à la Ponzi » de près de deux millions de dollars.

Yvan Demers, qui habite Saint-Colomban, dans les Laurentides, avait été condamné dans une affaire de fraude très médiatisée au tournant des années 2000, et ses déboires financiers avec son ancienne épouse vedette avaient encore davantage contribué à le placer sous le feu des projecteurs.

Pour son nouveau stratagème, les enquêteurs de l'Équipe intégrée des crimes contre les marchés financiers croient toutefois que l'homme de 70 ans opérait sous un faux nom, Marcel Hébert, lors de ses représentations auprès des investisseurs.

Un « système de Ponzi » est un montage financier frauduleux dans le cadre duquel les organisateurs versent de petites ristournes à leurs investisseurs à même les fonds procurés par les nouveaux investisseurs qui viennent d'être recrutés, pour faire croire à un investissement rentable, alors qu'il n'en est rien.

Un complice de 38 ans, Jean-François Demers, de Montréal, a aussi été arrêté ce matin. En plus du montage financier frauduleux, ce dernier est accusé de fraude dans le cadre de la vente d'oeuvres d'art réalisée par l'entremise de la Galerie les Règles de l'art, à Saint-Sauveur.

La SQ affirme que certains investisseurs auraient été floués dans les deux dossiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer