Trois Montréalais arrêtés pour importation de cocaïne

Une quinzaine de personnes, dont trois résidents de Montréal, ont été arrêtés... (Archives PC)

Agrandir

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Une quinzaine de personnes, dont trois résidents de Montréal, ont été arrêtés ces derniers jours dans le cadre d'une opération de la Gendarmerie Royale du Canada visant des cellules d'importation de cocaïne

L'enquête, baptisée Harrington, qui durait depuis un an, a été menée par les enquêteurs des stupéfiants de la division H de la GRC en Nouvelle-Écosse, mais des arrestations ont été effectuées dans cette province des maritimes, au Québec et en Ontario.

Peu de détails ont filtré jusqu'à maintenant mais selon les actes d'accusations, la police fédérale aurait éventé trois complots qui auraient débuté en avril 2014 et qui se seraient déroulés dans ces trois provinces, en Colombie-Britannique, au Mexique, en Colombie et aux Bahamas.

Une source a indiqué à La Presse que l'un ou les trois complots prévoyaient des importations variant entre 500 et 1200 kilos de cocaïne, ce qui n'a pas été confirmé par les autorités. «On parle d'importations importantes de cocaïne», a simplement déclaré la procureure de la Couronne fédérale, Me France Beauchamp.

Les trois suspects qui habitent ou ont une adresse à Montréal sont Philipos Kollaros, 34 ans, Normand Joseph Pomerleau, 64 ans, et Ryan James Wedding, 33 ans.

Kollaros, qui avait, jusqu'à tout récemment du moins, une adresse à Vancouver, est déjà accusé dans une affaire de trafic de stupéfiants à Toronto. En mai 2013, il avait été arrêté avec trois autres individus au sujet de la saisie de plus de 60 kilos de cocaïne et de crystal meth évalués à 6,5M$.

Wedding, quant à lui, est un ancien planchiste olympique canadien. Il a été condamné à 10 ans de pénitencier aux Etats-Unis en 2010 pour une affaire de trafic de cocaïne dans la région de San Diego.

Kollaros a été accusé de complot pour importation et trafic de cocaïne cet après-midi au Palais de justice de Montréal. D'autres accusés devraient comparaître demain. Même si l'enquête origine de la Nouvelle-Écosse et que quatre résidents de cette province ont été arrêtés, les procédures judiciaires auront lieu à Montréal et en Ontario.

***

D'autres accusés du projet Harrington :

- Steven Alexander Flemming, 33 ans, de Halifax, Nouvelle-Écosse

- Gary Christopher Meister, 60 ans, de Bedford, Nouvelle-Écosse

- Delbert William Meister, 69 ans, de Halifax, Nouvelle-Écosse

- Darlene Margaret Richards, 54 ans, de Greenwood, Nouvelle-Écosse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer