Un homme accusé d'avoir emballé une bombe qui a tué une femme

Un conseiller financier albertain aurait emballé une bombe comme s'il... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Chris Purdy
La Presse Canadienne
RED DEER, Alb.

Un conseiller financier albertain aurait emballé une bombe comme s'il s'agissait d'un cadeau de Noël pour la placer devant la maison d'une cliente handicapée, selon le procureur de la Couronne au procès de Brian Malley, accusé notamment de meurtre prémédité.

Dans sa déclaration d'ouverture, le procureur Anders Quist a plaidé que l'homme voulait tuer son ancienne cliente parce qu'il aurait perdu tout son argent. Il avait d'ailleurs dû commencer à lui faire des versements à partir de ses propres épargnes, selon M. Quist.

Le procureur croit donc que l'accusé a mis fin aux jours de Victoria Shachtay pour éviter de s'endetter davantage.

Malley est aussi accusé d'avoir provoqué une explosion et d'avoir envoyé un engin explosif à une autre personne.

Son avocat Bob Aloneissi juge que les accusations sont «horribles et odieuses». Une autre personne, qui en voudrait à la famille de la victime, aurait préparé son meurtre, selon Me Aloneissi.

Le jury aura à examiner des preuves uniquement circonstancielles, a indiqué Me Quist, puisque personne n'a vu l'accusé fabriquer ou livrer la bombe. Selon Me Quist, Malley se serait toutefois procuré des matériaux pouvant être utilisés pour confectionner un explosif, dont un tuyau en acier galvanisé d'une longueur de 15 centimètres et de la poudre à canon sans fumée.

Me Aloneissi a indiqué que son client était un amateur de chasse, pratiquant des rénovations fréquemment, ce qui explique ces achats spécifiques.

Victoria Shachtay, une mère monoparentale de 23 ans qui se déplaçait en chaise roulante électrique, est morte sur le coup lorsqu'elle a ouvert le paquet dans la salle à manger de sa maison, à Innisfail, ville située à une trentaine de kilomètres de Red Deer.

Son beau-père l'aurait avertie de ne pas ouvrir le cadeau, un conseil qu'elle n'a pas suivi.

«Il lui a dit de ne pas l'ouvrir. Dans sa tête, il s'agissait d'une bombe. Pourquoi a-t-il dit cela? Que savait-il?», s'est demandé Me Aloneissi, rappelant que plusieurs membres de la famille Shachtay souffraient de problèmes de dépendance.

La jeune adulte avait reçu une indemnité de 575 000 $ lorsqu'un accident de la route l'avait rendue tétraplégique, à 16 ans, alors qu'elle était enceinte. Elle avait confié ce montant important à Brian Malley, qui était un ami de la famille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer