Les Hells Angels «officiellement» de retour au Québec

Depuis l'opération SharQc, qui a eu lieu en... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Depuis l'opération SharQc, qui a eu lieu en avril 2009, les cinq sections des Hells Angels du Québec étaient «gelées», c'est-à-dire que leurs membres ne pouvaient prendre part aux décisions de l'organisation, puisqu'elles comptaient moins de six membres en règle, comme le stipulent les règlements du club.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Cinq ans après la vaste opération SharQc, qui a décimé les rangs des Hells Angels au Québec, le groupe international de motards est officiellement de retour dans la province, a constaté La Presse.

Depuis le mois dernier, en effet, le site internet de l'organisation annonce, sur sa page d'accueil, dans la section « nouvelles », le retour de la section des Hells Angels de Montréal « au sein de la famille ». Même si les Hells Angels ont toujours continué à être présents, quoiqu'affaiblis, au Québec après la rafle policière d'avril 2009, cette annonce est importante pour le club, car elle permet aux Hells Angels québécois d'exercer leur droit de vote sur la scène internationale, de participer aux réunions des sections East Coast et autres, ainsi que de recruter de nouveaux membres.

Depuis l'opération SharQc, les cinq sections des Hells Angels du Québec - Montréal, Québec, Trois-Rivières, Sherbrooke et South - étaient « gelées », c'est-à-dire que leurs membres ne pouvaient prendre part aux décisions de l'organisation, puisqu'elles comptaient moins de six membres en règle, qui, comme le stipulent les règlements du club, doivent être en liberté et n'avoir aucune cause en instance ni conditions à respecter. Mais avec cette annonce, le chapitre de Montréal, premier que les Hells Angels ont fondé dans la province, est maintenant actif alors que les autres sont toujours en hibernation.

De nouveaux membres en règle?

En avril dernier, la Sûreté du Québec, dont le mandat est de lutter contre les motards dans la province, considérait que la section des Hells Angels de Montréal comptait seulement deux membres en règle qui répondaient à ces critères et trois « prospects », c'est-à-dire de futurs membres en probation.

On ignore si le chiffre magique de six dans la section de Montréal a été atteint parce que des membres en liberté des autres clubs gelés ont changé de section ou parce que les Hells Angels ont fait « graduer » ou ont accueilli de nouveaux membres, ou les deux.

La section de Montréal a été créée le 5 décembre 1977. Normalement, les nouveaux membres d'une section « graduent » le jour de sa date anniversaire de fondation. Au cours des derniers mois, des sources ont fait part à La Presse de rumeurs de plus en plus persistantes selon lesquelles de nouveaux membres en règle avaient « gradué » au sein de l'organisation. Il aurait été suggéré à ces nouveaux membres de ne pas s'afficher clairement, mais d'utiliser des moyens plus discrets pour s'annoncer.

Nos informateurs croient que, maintenant que la renaissance de la section de Montréal est officiellement annoncée par l'organisation elle-même, les membres de la section seront plus enclins à s'afficher, d'autant plus que les traditionnelles opérations de visibilité reprendront avec le retour des beaux jours.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918

Steven Collard, considéré comme un prospect des Hells Angels,... (Photo Robert Skinner, archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Steven Collard, considéré comme un prospect des Hells Angels, affichait pourtant une veste des Devil Ghosts lors du dernier Bike et tattoo Show de Laval, en avril dernier.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Hells Angels liés à la section de Montréal

ANDRÉ FRISÉ SAUVAGEAU: Membre en règle

GILLES LAMBERT: Membre en règle

DAVID LEFEBVRE: Membre en règle

YANNICK GAUTHIER: Ancien membre de Québec devenu membre en règle de Montréal

JEAN-MARC VINCENT: « Prospect »

STEVEN COLLARD: Ancien prospect devenu membre des Devil Ghosts

SALVATORE CAZZETTA: Membre en règle mais soumis à diverses conditions après l'opération Machine.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer