Gilles Vaillancourt: enquête préliminaire en avril 2015

L'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

L'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

(Laval) L'enquête préliminaire de l'ancien maire de Laval, Gilles Vaillancourt, se tiendra en avril 2015 soit près de deux ans apr‎ès son arrestation.

Trente-quatre des 36 coaccusés arrêtés dans le cadre de l'opération Honorer, dont l'ancien maire Vaillancourt et l'entrepreneur Tony Accurso, ‎étaient de retour au palais de justice de Laval ce mercredi pour fixer la date de leur enquête préliminaire.  Ils font face à des accusations de gangstérisme, de complot, de fraude et d'abus de confiance. 

L'enquête préliminaire devrait durer de six à huit semaines. La trentaine d'avocats au dossier ont dû se concerter pour déterminer des dates où ils étaient tous disponibles. L'exercice était si complexe qu'ils ont eu recours à un logiciel pour y parvenir.

 Le juge François Landry souhaitait amorcer l'enquête en janvier 2015.‎ «Avril-mai c'est limite, mais je pourrais vous accommoder», a dit le magistrat. 

De son côté, la Couronne, représentée par Me Richard Rougeau, aurait voulu que l'enquête débute plus tôt. «On trouve cela considérablement long (comme délais)», a fait valoir le procureur de la poursuite au magistrat.

La défense, quant à elle, estime que ces délais ne sont pas excessifs. «Vu la complexité du dossier, non (ce n'est pas excessif), a répondu Me Philip Schneider, avocat de l'accusé Laval Gagnon, à la question d'une journaliste. La défense a reçu «des milliers et des milliers» de pages de preuve à analyser, a indiqué le criminaliste.

Vu le nombre d'accusés et d'avocats au dossier, la défense craint qu'il n'y ait pas de salle assez grande au palais de justice de Laval pour y tenir le procès. «Ils sont mieux de construire un nouveau palais», a dit en boutade Me Schneider.

Les accusés ont été arrêtés en mai 2013. Considérant le fait que l'enquête préliminaire aura lieu au printemps 2015, on peut penser qu'un éventuel procès ne débuterait pas avant 2016.

Gilles Vaillancourt a démissionné de son poste de maire le 9 novembre 2012 à l'issue d'un règne incontesté à Laval pendant 23 ans.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer