Plus de 120 accusations pour traite de personnes

Les hommes accusés sont âgés de 20 à... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les hommes accusés sont âgés de 20 à 28 ans, et font face à des accusations allant de la traite de personnes à la séquestration, en passant par l'agression sexuelle et le fait de vivre des fruits du travail d'une prostituée mineure.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
AURORA, Ont.

Dix hommes font face à plus de 120 chefs d'accusation après deux mois d'enquête de la police sur un réseau de traite de personnes impliquant des mineures, dans le centre de l'Ontario.

La Police régionale de York a indiqué que les enquêtes visaient à aider les filles et les jeunes femmes qui étaient exploitées sexuellement et qui faisaient l'objet d'un trafic par des souteneurs à des fins de prostitution.

Le projet «Home for Christmas» a été lancé en décembre pour débusquer les jeunes filles forcées de se prostituer, afin de les extirper de ce que la police estime être souvent des «situations violentes», et tenter de les ramener à la maison pour les vacances de Noël. D'autres enquêtes ont aussi eu lieu en janvier.

Les hommes accusés sont âgés de 20 à 28 ans, et font face à des accusations allant de la traite de personnes à la séquestration, en passant par l'agression sexuelle et le fait de vivre des fruits du travail d'une prostituée mineure.

Au dire des enquêteurs, bon nombre de femmes et de jeunes filles impliquées dans la prostitution sont forcées de vendre leurs corps sous la menace d'actes violents et de pressions.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer