Pensionnats autochtones à Terre-Neuve-et-Labrador: entente de 50 millions approuvée

Toby Obed est l'un des 800 à 1000 ex-élèves... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Toby Obed est l'un des 800 à 1000 ex-élèves concernés par le recours collectif.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SAINT-JEAN, T.-N.-L.

Un juge de la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador a approuvé un recours collectif de 50 millions de dollars déposé par d'anciens élèves de pensionnats autochtones.

L'avocat de la défense, Steven Cooper, a indiqué que le règlement avait été validé par le juge Robert Stack, mercredi, mettant fin à une bataille judiciaire qui aura duré 10 ans.

Me Cooper a ajouté que les 800 à 1000 ex-élèves concernés par le recours collectif étaient heureux du dénouement, mais qu'ils réclamaient toujours des excuses officielles du premier ministre Justin Trudeau.

L'ancien premier ministre Stephen Harper avait exclu les pensionnats de Terre-Neuve-et-Labrador des excuses publiques présentées par le gouvernement en 2008 et du programme de compensation qui avait été mis en place.

Me Cooper dit n'avoir aucun doute que M. Trudeau acceptera de formuler des excuses officielles aux anciens pensionnaires de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a d'ailleurs encensé le gouvernement libéral, soulignant que le processus judiciaire avait été beaucoup plus rapide depuis le changement de gouvernement l'an dernier.

Environ 120 participants au recours collectif sont morts avant qu'une entente soit conclue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer