Huit millions pour un hockeyeur: la Cour d'appel confirme le jugement

Andrew Zaccardo a perdu l'usage de ses jambes... (PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE )

Agrandir

Andrew Zaccardo a perdu l'usage de ses jambes à la suite d'une mise en échec en 2010.

PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le jeune Québécois Andrew Zaccardo, devenu tétraplégique en raison d'une mise en échec par-derrière pendant un match de hockey en 2010, touchera bientôt à une somme record de huit millions, a confirmé la Cour d'appel du Québec la semaine dernière.

Les demandes d'appel de la défense ont été rejetées par le plus haut tribunal de la province, le 2 mai dernier. La défense contestait le jugement de la Cour supérieure du 1er février dernier l'obligeant à verser 8 millions à M. Zaccardo. 

«Les appels ne présentent aucune chance raisonnable de succès puisque les appelants n'identifient aucune erreur manifeste et déterminante de fait ni aucune erreur de droit dans le jugement de première instance», écrivent les trois juges de la Cour d'appel dans un jugement rendu le 2 mai dernier.

Ludovic Gauvreau-Beaupré et la compagnie d'assurance Chartis Insurance Company, qui assurent les joueurs de Hockey Québec et de Hockey Canada, seront donc contraints de payer huit millions à Andrew Zaccardo, à moins d'un ultime appel en Cour suprême. 

Pendant un match de hockey, le 3 octobre 2010, M. Gauvreau-Beaupré avait asséné une mise en échec illégale à Andrew Zaccardo, alors âgé de 16 ans. Devenu tétraplégique à la suite du coup, il se déplace depuis en fauteuil roulant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer