Ado tuée par une pierre: la Couronne suspend les procédures contre l'accusé

Benjamin Lukian, qui devait subir son procès devant jury à partir de lundi pour... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Benjamin Lukian, qui devait subir son procès devant jury à partir de lundi pour le meurtre de Marilou Borduas, 16 ans, ne sera pas jugé finalement.

Pour une raison qui n'a pas été dévoilée, hier, la Couronne a suspendu les procédures contre l'homme de 25 ans. 

« Ce n'est pas un acquittement. Ça ne finit pas pour autant. On a un an pour reprendre les procédures. C'est un vieux pouvoir du Code, un pouvoir discrétionnaire qui permet de suspendre pour un an. On n'a pas à motiver la décision », a indiqué le procureur de la Couronne au dossier, Me Éric Côté.

Le procès devait être présidé par le juge Jean-Francois Buffoni, à Joliette. L'avocat de la défense Éric Sutton était pour sa part soulagé pour son client. Il estime que l'enquête policière était « trop ciblée » contre son client. 

Les faits tragiques sont survenus après minuit le soir du 11 septembre 2011, sur le chemin du lac Brennan, à Rawdon, lors d'une fête. La jeune Marilou est morte quand une pierre lancée dans le véhicule où elle était passagère l'a atteinte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer