Québec cherche à limiter les actions du SFPQ

Le gouvernement du Québec veut empêcher le Syndicat... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Le gouvernement du Québec veut empêcher le Syndicat de la fonction publique et parapublique (SFPQ), qui prévoit des grèves jeudi et vendredi, de bloquer l'accès aux immeubles gouvernementaux pour les employés qui ne sont pas en grève.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Par l'entremise de procédures judiciaires déposées hier, le gouvernement du Québec veut empêcher le Syndicat de la fonction publique et parapublique (SFPQ) de bloquer l'accès aux immeubles gouvernementaux pour les employés qui ne sont pas en grève.

Dans sa requête en injonction interlocutoire et provisoire et sa requête introductive d'instance en injonction permanente présentées hier en Cour supérieure, le gouvernement cite une note du SFPQ qui a circulé lors de la journée de grève du 27 octobre, selon laquelle « une bonne ligne de piquetage ne devrait permettre à aucune personne d'entrer ». 

Dans au moins 22 villes de la province, est-il aussi écrit, les policiers auraient reçu 63 demandes d'intervention, et dans 36 situations, les policiers auraient été amenés à mettre en place un couloir de sécurité. Le gouvernement du Québec espère une intervention rapide des tribunaux pour éviter que la situation se reproduise jeudi et vendredi, les prochaines journées de grève prévues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer