Un officier supérieur visé par une enquête de l'UPAC suspendu

L'inspecteur-chef Jean Cowan, directeur de la surveillance du... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'inspecteur-chef Jean Cowan, directeur de la surveillance du territoire pour le district Est, qui comprend la région de Québec, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, a été affecté à des tâches administratives d'ici la conclusion de l'enquête, a confirmé le corps policier hier après que Cogeco Nouvelles eut révélé l'affaire.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un officier supérieur de la Sûreté du Québec (SQ) a été suspendu de ses fonctions parce qu'il fait partie des personnes visées par une enquête criminelle de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) concernant l'attribution de contrats publics.

L'inspecteur-chef Jean Cowan, directeur de la surveillance du territoire pour le district Est, qui comprend la région de Québec, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, a été affecté à des tâches administratives d'ici la conclusion de l'enquête, a confirmé le corps policier hier après que Cogeco Nouvelles eut révélé l'affaire. 

L'UPAC a confirmé la tenue d'une enquête, mais refuse d'en préciser le contexte. 

Plusieurs sources ont affirmé à La Presse que les enquêteurs anticorruption examinaient l'attribution d'au moins un contrat public par la SQ et tentent de vérifier si l'officier supérieur aurait pu transmettre des informations privilégiées à certaines personnes hors de l'organisation. M. Cowan n'est toutefois accusé de rien à ce stade et il pourra reprendre ses fonctions s'il est blanchi par l'enquête.

Les deux commandants qui relèvent de M. Cowan pour la surveillance du territoire continuent d'assurer les opérations au quotidien. Ils relèveront temporairement de Mario Bouchard, le directeur du district Nord, qui comprend le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Jean Cowan a passé une partie de sa carrière de policier en Abitibi, avant de devenir l'un des responsables des mesures d'urgence à la Sûreté du Québec.

Il a occupé ce poste pendant plusieurs années, avant d'être nommé responsable de la surveillance du territoire pour le district Est par Martin Prud'homme, l'actuel directeur de la SQ.

- Avec la collaboration de Daniel Renaud

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer