Un soldat canadien accusé d'agression sexuelle lors d'un déploiement

En publiant un communiqué sur cette affaire, le... (Archives Associated Press)

Agrandir

En publiant un communiqué sur cette affaire, le ministère de la Défense nationale a insisté sur son engagement à contrer l'inconduite sexuelle au sein des Forces armées canadiennes.

Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Un soldat canadien devra répondre à des accusations d'agression sexuelle.

Les gestes reprochés au caporal Simon Cadieux se seraient produits en novembre 2015, lors d'un déploiement en Jamaïque. La victime présumée est aussi membre des Forces armées canadiennes.

La date du procès en cour martiale du caporal Cadieux n'a pas encore été déterminée.

Le soldat est membre de l'Unité interarmées de soutien du personnel à Petawawa.

Il devra répondre d'un chef d'accusation d'agression sexuelle, d'un chef d'accusation de comportement déshonorant et d'un chef d'accusation d'ivresse.

En publiant un communiqué sur cette affaire, le ministère de la Défense nationale a insisté sur son engagement à contrer l'inconduite sexuelle au sein des Forces armées canadiennes.

Il y a un an, le chef d'état-major, le général Jonathan Vance, lançait l'Opération HONOUR dans le but de «faire cesser les comportements sexuels dommageables et inappropriés au sein des Forces armées canadiennes». Il en était arrivé là après une série de dénonciations et un rapport accablant d'une ancienne juge de la Cour suprême du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer