Entreposage négligent d'armes: l'ex-ministre Marc-Yvan Côté plaide coupable

Marc-Yvan Côté en 2008... (Photo Archives Le Soleil)

Agrandir

Marc-Yvan Côté en 2008

Photo Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LA MALBAIE, Qc

L'ancien ministre québécois Marc-Yvan Côté a plaidé coupable à deux des sept chefs d'accusation pesant sur lui pour entreposage négligent d'armes à feu.

Il s'est présenté mardi au palais de justice de La Malbaie pour la première fois depuis le début des procédures.

C'est à nouveau Me Luc Lavoie qui représentait son avocat, Me Jacques Larochelle. Il a demandé une absolution inconditionnelle pour les deux chefs, compte tenu de la nature de l'infraction et du faible risque pour la sécurité publique. Le juge Jean-Pierre Dumais a accepté la demande.

Me Cathy Fortin, procureure du Bureau de la lutte à la corruption et à la malversation pour la région de Québec et de l'Est de la province, représentait la Couronne dans ce dossier. Le ministère public n'avait pas de preuve à fournir pour les cinq autres chefs d'accusation. L'accusé a donc été acquitté pour ces derniers.

Marc-Yvan Côté a fait un don à la Fondation de la faune plutôt qu'au Centre d'aide aux victimes d'actes criminels, ne considérant pas avoir commis un acte criminel. Une amende d'environ 200 $ a aussi été exigée.

Les accusations avaient été portées par le ministère public à la suite d'une perquisition de l'UPAC, qui avait été réalisée le 27 février 2014 au domicile de Baie-Saint-Paul de l'ancien ministre.

Marc-Yvan Côté a longtemps oeuvré au sein du Parti libéral du Québec (PLQ). Il a notamment été ministre des Transports, ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre délégué à la Réforme électorale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer