Nouvel incendie visant les propriétaires du Château Taillefer-Lafon

Après l'incendie criminel d'un bâtiment du domaine, dans... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Après l'incendie criminel d'un bâtiment du domaine, dans la nuit de lundi, voilà qu'une résidence appartenant aux mêmes propriétaires a été incendiée.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partager

Dossiers >

Les patrouilleurs

Actualité

Les patrouilleurs

Suivez David Santerre et Patrick Sanfaçon en patrouille. »

Sur le même thème

Qui en veut donc à ce point aux propriétaires du domaine viticole Château Taillefer-Lafon, à Laval?

Après l'incendie criminel d'un bâtiment du domaine appartenant à Jean-François Taillefer, dans la nuit de lundi, voilà qu'une résidence qui lui appartient, où se trouvent aussi son cabinet de notaire et son entreprise immobilière, a été incendiée.

Vers 2h la nuit dernière, les pompiers de Laval ont été appelés au 4008, boulevard Saint-Martin Ouest. Même s'ils ont rapidement pu maîtriser les flammes, le feu et l'eau ont causé de lourds dommages à la propriété.

Les pompiers ont trouvé des traces d'accélérant sur les lieux: du carburant semble avoir été versé tout autour de la maison, et un bidon a été trouvé à l'intérieur.

«Les dommages sont importants, on parle surtout de suie et d'eau, mais ça me paraissait pire», a indiqué le notaire Louis-Martin Beaumont, neveu de Jean-François Taillefer, avec qui il partage aussi l'étude de notaires Taillefer et Beaumont. La maison abritait l'étude ainsi que le Groupe immobilier Taillefer, entreprise appartenant à Jean-François Taillefer. C'est aussi l'adresse où est enregistré le ChâteauTaillefer-Lafon, domaine viticole situé dans la montée Champagne, à Sainte-Dorothée.

Dans la nuit de lundi, un entrepôt adjacent au château a aussi été incendié, par une main criminelle selon toute vraisemblance.

«Nos enquêteurs n'ont trouvé aucune raison qui pourrait expliquer que le feu ait pris à cet endroit de l'entrepôt. C'était à l'extérieur, sur un mur en bois, où il n'y a aucun circuit électrique. C'est donc considéré comme suspect», a expliqué l'agent Franco Di Genova, porte-parole de la police de Laval.

Les dommages à cet entrepôt sont très lourds. Des poutres d'acier se sont tordues sous l'effet de la chaleur. Du matériel d'embouteillage - bouteilles, bouchons et coiffes de bouteilles - a été endommagé. C'est aussi sous cet entrepôt qu'est stocké le vin. Il est encore impossible d'évaluer les dommages à la production du domaine.

Vendredi dernier, un des propriétaires du domaine, Jean-François Taillefer, s'est exprimé dans un reportage à l'émission JE. Il y déplorait que les propriétaires des terres agricoles voisines de la sienne n'exploitent pas leur terre, tactique selon lui pour accélérer le dézonage agricole au profit d'une éventuelle utilisation à des fins spéculatives.

Louis-Martin Beaumont n'arrive pas à croire que les propos de son oncle aient pu heurter ses voisins à ce point. Il dit que la famille n'a reçu aucune menace.

La police ne peut faire de lien entre ce reportage et les malheurs de la famille pour l'instant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer