Explosion à l'usine Neptune: une troisième personne meurt

Au lendemain de l'explosion à l'usine Neptune, survenue... (Photo: Jessica Garneau, Imacom)

Agrandir

Au lendemain de l'explosion à l'usine Neptune, survenue jeudi, des employés sont retournés sur les lieux pour constater les dégâts.

Photo: Jessica Garneau, Imacom

Partager

Sur le même thème

Un homme hospitalisé après l'explosion à l'usine de Neptune Technologies de Sherbrooke est décédé, samedi.

Le décès de Marc Couture porte à trois le nombre de victimes de la tragédie.

M. Couture, âgé d'une quarantaine d'années, était plongé dans un coma artificiel depuis jeudi. Il était brulé à 90% de son corps. Il a été débranché conformément à sa volonté et à la suite de la rencontre entre sa famille et le comité éthique de l'hôpital.

«Les trois autres patients accueillis au service des grands brûlés reçoivent tous les soins nécessaires», a dit Sylvie Robitaille, porte-parole du centre hospitalier de l'université de Montréal où a été reçu M. Couture.

Dix-huit personnes sont toujours blessées, plusieurs devant soigner des brûlures et souffrant de choc post-traumatique.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a suspendu samedi toutes les opérations visant à récupérer des milliers de litres d'acétone --solvant transparent, inflammable et volatile, dont les vapeurs peuvent former un mélange explosif avec l'air--, la structure du bâtiment étant devenue trop instable.

Les membres de la direction de l'usine devaient se rencontrer dimanche pour faire le point sur la situation.

- Avec l'AFP

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer