Fraude: importante opération de la SQ

La Sûreté du Québec a arrêté ce matin 17 personnes liées de près ou de loin au... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partager

Dossiers >

Les patrouilleurs

Actualité

Les patrouilleurs

Suivez David Santerre et Patrick Sanfaçon en patrouille. »

La Sûreté du Québec a arrêté ce matin 17 personnes liées de près ou de loin au domaine de la construction. Elles sont soupçonnées d'avoir orchestré une fraude de plus de 9 millions de dollars en usant de fausse facturation.

Le président d'Astra Coffrage, une entreprise qui a décroché un contrat au chantier du nouveau Centre universitaire de santé McGill (CUSM), fait partie des suspects détenus par la SQ.

Il s'agissait de la deuxième phase d'une opération baptisée Garrot. Lors de la phase 1, qui a eu lieu en novembre 2011, la SQ et Revenu Québec avaient mené de nombreuses perquisitions et arrêté quelques personnes.

La phase 2 est donc l'aboutissement de cette enquête, au cours de laquelle des tonnes de documents ont été analysées. Les limiers ont pu en tirer des conclusions qui ont permis les 17 arrestations de ce matin.

«Ce n'est pas une opération en lien avec Marteau ou l'Unité permanente anticorruption. Ces gens ne sont pas connus et n'ont rien à voir avec les entreprises nommées dans le dossier de corruption et de collusion. C'est une enquête menée par la division des crimes économiques de la Sûreté du Québec», a expliqué l'agent Daniel Thibodeau, porte-parole de la SQ.

Le réseau serait dirigé par Normand Dubois, qui habite à Saint-Joseph-du-Lac, au nord de Montréal, un vaste domaine que Revenu Québec voudrait saisir.

Son réseau aurait réussi à commettre des fraudes de plus de 9 millions de dollars grâce à de fausses factures faites par des sociétés bidon qui permettaient à des entreprises bien réelles de se soustraire à leurs obligations fiscales.

«(Normand Dubois) en collaboration avec ses présumés acolytes, MM. Clément Desrochers et Philippe Larocque de même que d'autres individus ayant agi, entre autres, à titre de prête-noms, auraient produit et fourni de fausses factures à plusieurs entrepreneurs en construction dans le cadre d'un stratagème de fausse facturation. Le même réseau, toujours par le biais de sociétés coquilles, hébergeait la main-d'oeuvre de plusieurs autres sociétés, ce qui permettait à ces dernières de se soustraire à leur obligation de remettre à Revenu Québec les retenues à la source qu'elles retenaient ou auraient du retenir sur le salaire de leurs propres employés», avait expliqué la SQ dans un communiqué lors de la phase 1 du projet Garrot, l'an dernier.

Desrochers et Larocque ont donc été arrêtés en même temps que Dubois et qu'un certain Claude Desroches.

Claude Desroches préside Astra Coffrages. Cette entreprise de Blainville a obtenu à titre de sous-traitant de SNC-Lavalin une bonne part des contrats de coffrage au chantier du nouveau Centre universitaire de santé McGill. SNC, Astra et un autre important coffreur sur le chantier ont même été sélectionnés pour le grand prix de l'innovation en santé et sécurité de la CSST, en 2012, en raison des mécanismes qu'ils ont mis sur pied pour empêcher les collisions entre les 13 grues du gigantesque chantier du CUSM.

Les arrestations de ce matin ont été faites à Saint-Joseph-du-Lac, Montréal, Saint-Eustache, Boisbriand, Saint-Lin-Laurentides, Bois-des-Fillion, Blainville, Terrebonne, Deux-Montagnes et Shawinigan. En plus des quatre personnes nommées plus haut, ont été arrêtés la femme et la fille de Normand Dubois, Sylvie Leduc et Marie-Claude Dubois, ainsi que Benoit Monette , Francis Tobin, Jean-Guy Lapierre, Ty Lieu, Nathalie Guimond, Gaston St-Yves, Karine Hudon, Franck Barbusci et Christianne Soulard. Ces personnes sont pour la plupart issues du domaine de la construction ou de la comptabilité.

Des accusations très graves seront portées demain contre ces individus au palais de justice de Montréal. «Ils seront accusés de fraude, de vol de plus de 5000$, de fabrication de faux documents, d'emploi de documents contrefaits, de recyclage des produits de la criminalité, de gangstérisme et de complot», a dit l'agent Thibodeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer