L'Italie veut l'extradition de Rizzuto

Vito Rizzuto... (Photo: Archives La Presse)

Agrandir

Vito Rizzuto

Photo: Archives La Presse

Dossiers >

Mafia montréalaise

Actualité

Mafia montréalaise

Vito Rizzuto tenterait de faire revivre le clan Rizzuto à Montréal. »

L'ombre de Vito Rizzuto et de son clan mafieux se profile une fois de plus derrière une présumée fraude boursière de 21 millions de dollars, mise au jour hier à Milan, en Italie. Des amis d'enfance du chef de la mafia montréalaise, les frères Antonio et Roberto Papalia, figurent parmi les principaux instigateurs de cette magistrale arnaque financière, qui a eu des échos jusqu'en Allemagne.

Outre les Papalia, 16 personnes sont visées par l'enquête. Le gros de l'affaire concernerait des délits d'initiés et la manipulation du cours des actions de la compagnie Infinex Ventures, installée aux États-Unis. Selon les enquêteurs milanais, les irrégularités mises au jour se seraient échelonnées de 2004 à 2008. Des actions auraient été échangées sur le parquet de Berlin.

 

«Les actionnaires d'Infinex qui ont profité de la fraude sont des membres présumés d'un clan mafieux canadien dirigé par Vito Rizzuto», soulignent les policiers italiens. Dans le communiqué publié hier, ils répètent vouloir obtenir l'extradition du «parrain» montréalais. Vito Rizzuto est emprisonné aux États-Unis depuis 2006. Il devrait être élargi à l'automne 2012.

Dans la foulée de l'opération Colisée

Les résultats de l'enquête annoncée hier en Italie s'inscrivent dans la foulée de la fameuse opération Colisée, entreprise en 2001 à Montréal. À l'origine, cette enquête visait à démanteler le vaste réseau de blanchiment d'argent du clan Rizzuto. Ici, elle a notamment abouti, en novembre 2005, sur l'arrestation des principaux dirigeants de la mafia, dont Nicolo Rizzuto, père de Vito Rizzuto. L'organisation n'a jamais plus été la même depuis cette importante razzia.

Résidants de Colombie-Britannique depuis de nombreuses années, les frères Robert et Antonio Papalia exploitent une mine d'or dans l'île de Texada, au large de Vancouver. Dans les années 80, ils ont eu maille à partir avec les agences de contrôle immobilier locales.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer