Dons de lait maternel: Héma-Québec cherche des mamans

Héma-Québec compte actuellement sur 270 mères donneuses de lait... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Héma-Québec compte actuellement sur 270 mères donneuses de lait maternel.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On fait des cadeaux de toutes sortes pendant le temps des Fêtes. Pourquoi ne pas donner... du lait? Héma-Québec est actuellement à la recherche de 80 mères capables de donner de leur lait maternel. Les bénéficiaires : des bébés québécois très prématurés qui luttent souvent pour leur survie.

«Le recrutement est difficile, admet Laurent Paul Ménard, porte-parole d'Héma-Québec. Il faut que ce soit des mamans qui allaitent un enfant âgé de 12 mois et moins et qui ont un surplus de lait.»

«On a lancé le programme en mai 2014 et on cherche encore à atteindre notre rythme de croisière.»

Le lait maternel est destiné aux grands prématurés, soit des bébés nés après 30 semaines de grossesse ou moins. Beaucoup d'entre eux contractent une maladie intestinale grave qui peut leur être fatale. Or, le lait maternel peut réduire jusqu'à trois fois le risque d'en être atteint.

Actuellement, Héma-Québec ne peut fournir du lait qu'aux bébés nés à 29 semaines de grossesse ou moins. «C'est sûr qu'on aimerait pouvoir aussi aider les bébés nés à 30 semaines», dit M. Ménard.

Recrutement toujours à recommencer

Héma-Québec dit avoir sous-estimé la demande de lait maternel, qui dépasse les prévisions. L'organisme compte actuellement sur 270 mères donneuses. Le hic, c'est que celles-ci donnent du lait pendant environ six mois, puis cessent d'allaiter. Le recrutement est donc toujours à recommencer.

Pour l'instant, Héma-Québec cherche des mères donneuses dans la grande région de Montréal et la grande région de Québec. Un projet-pilote en Estrie est aussi en cours. Les intéressées doivent se rendre sur le site d'Héma-Québec pour remplir un formulaire d'inscription et de consentement. Une infirmière se rendra ensuite au domicile des mamans pour leur distribuer une trousse et des instructions. La récolte du lait se fait ensuite à la maison. La mère donneuse le congèle, et Héma-Québec passe le prendre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer