Le sourire de votre progéniture est magnifique, mais ses dents sont mal alignées. Quand faut-il consulter l'orthodontiste?

Nathalie Côté, collaboration spéciale LA PRESSE

Généralement, l'orthodontiste intervient seulement lorsque certaines dents d'adultes sont sorties. L'Association américaine des orthodontistes recommande un premier examen vers 7 ans. «À cet âge-là, les premières incisives et molaires permanentes sont en place, note Daniel Godin, orthodontiste. Cela nous donne donc une bonne idée de l'espace disponible pour les prochaines dents.»

Un traitement peut être indiqué immédiatement ou un peu plus tard, selon le cas. «Si on corrige l'alignement des dents trop tôt, il y a un risque qu'elles se déplacent à nouveau», explique Fannie Brousseau, orthodontiste. Mais même s'il est possible de corriger certains problèmes chez les adultes, il est préférable d'intervenir avant la puberté. Plus tard, il n'est plus possible d'élargir l'os de la mâchoire, par exemple.

Par ailleurs, il ne faut pas s'inquiéter outre mesure si les premières dents permanentes forment un léger M ou W. Elles se replacent parfois toutes seules, selon le stade de développement et l'espace disponible.

Pas seulement esthétique

Le désir d'avoir un beau sourire avec des dents bien droites est le premier motif de consultation chez l'orthodontiste. Mais avoir les dents mal alignées n'a pas que des conséquences esthétiques. «Quand ce n'est pas beau, c'est rare que ça fonctionne bien, tranche Daniel Godin. La mastication, c'est comme un pilon et un mortier. S'ils ne sont pas assortis, ça ne peut pas fonctionner harmonieusement.» Résultat: une usure prématurée et même des fractures des dents à l'âge adulte.

«Dans certains cas, la mauvaise position des dents peut entraîner une croissance asymétrique des os du visage, note Fannie Brousseau. Cela peut aussi amener de la douleur et de l'inconfort avec le temps.»

Le traitement

Les traitements orthodontiques comportent peu de risques et entraînent rarement des effets secondaires indésirables. L'anesthésie locale n'est généralement pas nécessaire. Certaines personnes peuvent ressentir une légère douleur en raison du traitement. Elle peut être atténuée à l'aide de produits en vente libre. L'alimentation et l'élocution peuvent être un peu plus difficiles. Le nettoyage des dents est aussi plus compliqué. «Si on ne met pas d'efforts supplémentaires, il pourrait se développer des caries autour de l'appareil», note Daniel Godin.

Le coût des traitements orthodontiques varie en fonction de la complexité du cas, de l'âge du patient et de l'appareil nécessaire. Ils ne sont pas couverts par la Régie de l'assurance maladie du Québec. Toutefois, plusieurs assureurs privés les remboursent en partie. Les frais sont aussi déductibles d'impôt.

Saviez-vous que?

L'état de la première dentition est un indice de l'alignement des dents d'adulte. Un bambin de 2 ans dont les dents de lait se chevauchent a 80% de risques d'avoir des dents d'adultes mal alignées, selon Daniel Godin, orthodontiste. Si elles sont bien alignées, mais qu'il n'y a pas d'espace entre elles, le risque est de 50%. Si elles sont bien droites et espacées, c'est à peine 20%.