Source ID:; App Source:

Le thé du Labrador: un thé antidouleur

Infusée, cette plante des régions froides d'Amérique peut... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Infusée, cette plante des régions froides d'Amérique peut devenir une limonade rafraîchissante pour l'été. Il faut toutefois limiter sa consommation parce qu'à haute dose, le thé du Labrador peut provoquer des spasmes et des troubles nerveux.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Marie-France Léger
La Presse

Le thé du Labrador, plante des régions froides d'Amérique, a longtemps servi à la préparation de boisson désaltérante, parmi les Amérindiens et les premiers colons. Analgésique, son apport le plus connu et répertorié reste son efficacité contre la migraine.

Nom botanique: Ledum groenlandicum ou Lédon du Groenland

Parties utilisées: Feuilles

Bienfaits

Le thé du Labrador est originaire de l'Amérique du Nord. Parfumé, prisé des Amérindiens, il a vite conquis les premiers colons en Nouvelle-France. «C'est le thé que l'on buvait avant l'arrivée du thé chinois», indique Louise Bouchard, herboriste et propriétaire de la Bottine aux herbes, à Montréal.

Le thé du Labrador est une boisson astringente, à la saveur camphrée et piquante, mais tout de même délicate. La plante pousse dans les régions froides, en massifs épais, dans les tourbières, les marais et les bois entourés de conifères. Les feuilles sont vertes sur le dessus. En dessous, elles sont orangées et recouvertes d'un duvet dense. Les feuilles fraîches sont coriaces, car elles gardent leur forme assez longtemps une fois cueillies.

Le thé du Labrador est bénéfique contre les inflammations pulmonaires. «La boisson agit contre le rhume ou la grippe. Elle calme l'inflammation pulmonaire et les maux de gorge», souligne Mme Bouchard, également fondatrice et directrice de l'Académie herboliste.

Très riche en huiles essentielles, il possède des qualités antiseptiques et antibiotiques. Son pouvoir analgésique en fait d'ailleurs un allié de taille contre les maux de tête et les migraines.

Plus particulièrement, il agit contre les troubles hépatiques, en drainant le foie et en réparant le tissu hépatique. «Les herboristes vont vous indiquer comment l'utiliser pour des fins thérapeutiques plus précises et délicates», note Louise Bouchard.

Le thé du Labrador, plante des régions froides d'Amérique,... (Photo Masterfile) - image 2.0

Agrandir

Photo Masterfile

Posologie

En interne, pour une utilisation quotidienne, le thé du Labrador se consomme en faible quantité. Pour une personne, il suffit de deux à trois feuilles infusées dans une tasse d'eau bouillante pendant cinq minutes.

En externe comme antidouleur, il faut préparer un bon concentré de thé dans une demi-tasse d'eau, soit l'équivalent d'une bonne cuillère à soupe de feuilles broyées. Verser le liquide refroidi sur une compresse pour une application sur le front et sur la nuque.

Il en coûte 5 à 7 $ pour un sac de 30 à 50 grammes. La quantité est volumineuse, car il très est léger.

Recette express de limonade de Louise Bouchard

Pour un litre de thé, prendre 12 feuilles, quatre à cinq tranches de citron et 2 c. à thé de miel. Dissoudre d'abord le miel et extraire les principes actifs du thé dans une demi-tasse d'eau chaude. Après quelques minutes, déposer la préparation sur des glaçons et allonger avec le reste d'eau froide.

Précautions

Les femmes enceintes doivent impérativement s'abstenir de boire du thé du Labrador.

Il faut éviter de consommer trop de cette tisane.  À haute dose, le thé du Labrador peut entraîner des irritations gastro-intestinales, provoquer des spasmes et des troubles nerveux.

Autres utilisations

Les Amérindiens le fumaient dans le calumet de la paix. Le thé du Labrador arrivait en tête de liste des 17 plantes désignées par les guérisseurs autochtones pour leurs vertus thérapeutiques.

Il peut être également utilisé comme insecticide naturel au lieu des boules à mites. Pour ce faire, remplir des sachets de feuilles séchées et écrasées, puis les placer dans les placards à vêtements.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le fenouil, pas que pour la cuisine

    Santé

    Le fenouil, pas que pour la cuisine

    Le bulbe de fenouil est connu en cuisine, mais on ne soupçonne pas les qualités médicinales de ses graines. Cette plante ombellifère à fleurs jaunes... »

  • Herboristerie: le naturel en pharmacie

    Santé

    Herboristerie: le naturel en pharmacie

    En 2010, un sondage Ipsos-Reid a révélé que 73 % des Canadiens consommaient régulièrement des produits de santé naturels (PSN), comme des vitamines... »

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer