Source ID:; App Source:

Les vaccins antigrippaux reprennent du service

Plus de peur que de mal, finalement. Santé Canada vient de lever l'interruption... (Photo: François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Photo: François Roy, archives La Presse

Plus de peur que de mal, finalement. Santé Canada vient de lever l'interruption de distribution des vaccins contre la grippe - Agriflu et Fluad - du géant pharmaceutique Novaris.

La présence d'amas de matières blanches flottantes retrouvées dans certains flacons avait forcé Santé Canada, la semaine dernière, à retirer le produit du marché pour évaluer les effets secondaires et l'efficacité du vaccin antigrippal. Même chose dans d'autres pays, notamment en Allemagne. L'Agence de la santé publique du Canada a donc annoncé ce matin qu'à la lumière de ses propres examens, il appert que le vaccin peut de nouveau être administré dans les cliniques.

Au Québec, le vaccin du fabriquant n'est pas celui utilisé par le gouvernement dans le cadre de la campagne annuelle de vaccination. Toutefois, de nombreuses entreprises avaient déjà acheté Agriflu et Fluad pour l'administrer à leurs employés. En Colombie-Britannique, en Alberta et au Manitoba, l'annonce du retrait du vaccin avait causé toute une commotion puisque ces provinces avaient déjà commencé à l'administrer à la population. En Saskatchewan, plus de 120 000 personnes avaient déjà reçu les doses suspectes.

À ce jour, on indique que Santé Canada n'a reçu aucun signalement d'effets indésirables liés aux produits. L'Agence de la santé publique du Canada et Santé Canada continuent toutefois de surveiller de près l'innocuité des vaccins utilisés au Canada. La province du Québec a son propre laboratoire de surveillance sous la juridiction de l'Institut national de santé publique (INSPQ).




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer