Les États-Unis ont fait peu de progrès contre l'obésité depuis 12 ans, 35,7% des adultes étant toujours obèses dans le pays, selon deux études parues mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Il n'y a pas eu de changement notable dans la fréquence de l'obésité aux États-Unis au cours des douze dernières années, les chiffres de 2009/2010 indiquant qu'environ un adulte sur trois et un enfant ou adolescent sur six souffrent d'obésité», écrivent les auteurs de ces recherches, dont le Dr Katherine Flegal des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Ils relèvent toutefois «que les statistiques pourraient indiquer la possibilité d'une tendance à l'accroissement de la proportion des Américains obèses».

Ces chercheurs ont ainsi constaté un accroissement de l'obésité dans certains groupes d'hommes adultes durant cette même période avec des proportions allant de 36,2% chez les Blancs non-hispaniques à 38,8% parmi les Noirs.

Le taux d'obésité des hommes adultes américains toutes races confondues a été de 35,5% en 2009-2010.

Chez les femmes, la proportion d'obèses était de 35,8% en 2009-2010 avec des variations allant de 32,2% chez les Blanches non-hispaniques à 58,5% chez les Noires.

Sur la période 1999 à 2010, l'obésité n'a pas augmenté de façon notable parmi les femmes à l'exception des afro-américaines et des femmes d'origine mexicaine, relèvent ces études.

Les auteurs de ces travaux n'ont pas constaté de changement notable chez les hommes et les femmes durant les deux dernières années les plus récentes (2009-2010) comparativement aux six années précédentes (2003-2008).

L'obésité se définit comme un indice de masse corporelle (IMC) --poids divisé par la taille au carré-- de 30 et davantage.

Ces études ont porté sur un échantillon de la population américaine de 5.926 hommes et femmes adultes en 2009-2010 ainsi que sur 22 847 hommes et femmes suivis de 1999 à 2008.

En 2009-2010, l'IMC moyen était de 28,7 pour les hommes et les femmes donnant au total un taux d'obésité d'ensemble de 35,7%.

La prévalence de l'obsésité combinée à l'excès de poids --qui se définit comme un IMC d'au moins 25-- a atteint 68,8% de la population adulte en 2009-2010 dont 73,9% chez les hommes, et 63,7% pour les femmes.

Les auteurs de ces études ont également calculé que le taux d'obésité atteint 16,9% des enfants et adolescents américains de la naissance à 19 ans. Au total, 31,8% des membres de cette classe d'âge avaient trop de poids ou étaient obèses.

Ces chercheurs ont travaillé sur échantillon de 4111 enfants et adolescents, dont 1376 Blancs, 792 Noirs et 1660 Hispaniques.

Ils ont aussi relevé une augmentation de l'IMC moyen chez les garçons âgés de 12 à 19 ans mais pas parmi les autres groupes d'âge ou chez les jeunes filles.