Facebook pourrait faire face à la plus importante amende jamais infligée par la Commission fédérale du commerce des États-Unis pour avoir violé la vie privée des 2,2 milliards d'utilisateurs du réseau social.

ASSOCIATED PRESS

Selon le Washington Post, la commission envisage d'imposer à Facebook une amende qui dépasserait son précédent record de 22,5 millions  US, qu'avait dû payer Google en 2012.

L'article publié vendredi citait trois sources anonymes bien au fait des discussions.

Dans une réponse automatisée, la commission a déclaré ne pas pouvoir commenter, étant donné sa fermeture en raison de la paralysie du gouvernement américain. Facebook a refusé de commenter.

La potentielle sanction découle d'une enquête ouverte après le scandale Cambridge Analytica. Il avait été révélé que la société d'extraction de données avait passé au crible les informations de 87 millions d'utilisateurs de Facebook sans leur permission.