Google est en train d'améliorer son service de paiement mobile Google Wallet en lançant des promos exclusives et des cartes virtuelles de fidélisation faciles à utiliser chez une sélection de détaillants américains, d'après un communiqué datant du 17 octobre.

Publié le 20 oct. 2011
RELAXNEWS

«Avec Google Wallet dans votre téléphone, vous pouvez entrer dans un magasin Jamba Juice, American Eagle Outfitters ou toute autre boutique partenaire. Une fois que vous avez commandé votre smoothie Razzmatazz ou choisi la bonne couleur pour votre Slim Jean, vous allez directement à la caisse pour placer votre téléphone devant la borne afin de payer et faire des économies de façon automatique. C'est tout. Vous n'avez pas besoin de chercher le bon de réduction adéquat pour le faire scanner ou la bonne carte de fidélité pour la faire tamponner parce que tout ce passe en un clin d'oeil», explique Spencer Spinnell, directeur du département Marchés émergents chez Google.

Google Wallet a été officiellement lancé aux États-Unis au mois de septembre. Le géant du web s'est associé avec Citi, MasterCard, Sprint et First Data pour fournir son service de paiement mobile par NFC (sans contact).

Avec la nouvelle mise à jour, les utilisateurs peuvent maintenant naviguer dans les onglets «Featured Offers» («Promos du moment») dans Google Wallet pour consulter les réductions exclusives au service. Ces promotions peuvent s'enregistrer dans les favoris afin d'être automatiquement appliquées aux achats effectués depuis l'appli. 

«On en est encore aux balbutiements de Google Wallet, mais c'est une étape importante de l'expansion du réseau de détaillants, pour rendre le magasinage plus rapide et plus facile dans un plus grand nombre de boutiques», explique Spencer Spinnell.

D'autres boutiques américaines, dont Chevron, D'Agostino, Faber News Now, Gristedes Supermarkets et Pinkberry, sont en train d'adopter Google Wallet, d'après Google.

Google n'est pas seul à chercher à banaliser le paiement NFC aux États-Unis: les fabricants HTC, LG, Motorola Mobility, RIM, Samsung Mobile et Sony Ericsson ont annoncé ensemble le lancement prochain d'appareils dotés du portefeuille électronique pour «accélérer l'adoption du commerce mobile». 

«[Cette annonce] est un signe de l'acceptation croissante de la technologie NFC par certains des leaders de la téléphonie mobile», s'enthousiasmait Kouji Kodera de HTC dans un communiqué de presse datant du 27 septembre. «Chez HTC, nous y voyons d'énormes opportunités pour les consommateurs et les boutiques».

Une étude publiée le 20 septembre par le cabinet d'études de marché iSuppli prévoit que les commandes de téléphones équipés en NFC devrait atteindre 544,7 millions d'unités en 2015, contre 56,2 millions en 2010.

«Cette forte croissance sera favorisée par la multiplication des applications NFC, du paiement mobile à la communication avec un ordinateur ou des périphériques, en passant par l'interaction avec l'environnement immédiat», précise iSuppli.