De nombreux Canadiens, particulièrement ceux qui habitent dans le Grand Nord, ont complètement perdu le signal de leurs appareils de télécommunication jeudi après une soudaine interruption du fonctionnement du puissant satellite Anik F2.

Ross Marowits LA PRESSE CANADIENNE

Le dérangement a touché les clients de plusieurs secteurs incluant Shaw Direct TV, l'agence La Presse Canadienne, et les entreprises qui utilisent les services de bande C, de bande Ku et de bande Ka, ainsi que des communautés du Grand Nord.

Celles-ci ont été les plus affectées puisque 39 d'entre elles dépendent entièrement des satellites pour toutes leurs communications. Selon la porte-parole de NorthwesTel, Emily Younker, Yellowknife était le seul endroit dans tous les territoires du nord-ouest et du Nunavut où les citoyens pouvaient toujours effectuer des appels à long distance ou se connecter à Internet.

First Air a annulé 48 vols, laissant en plan 1000 passagers juste avant la longue fin de semaine de l'Action de grâces.

La firme Telesat a indiqué que son satellite avait soudainement cessé de fonctionner à 6 h 36 et qu'il avait tourné le dos à la Terre, comme cela est prévu lorsqu'il est programmé en mode de sécurité.

«L'on s'attend à ce que d'ici la fin de la soirée, le satellite devrait à nouveau fonctionner normalement tout comme ses opérations et ses services», a indiqué le porte-parole de l'entreprise, John Flaherty.

Le propriétaire et exploitant d'un des plus grands et plus puissants satellites de télécommunications en orbite autour de la Terre a précisé que le satellite faisait face au soleil pour recharger ses batteries.

La cause de l'interruption est sous enquête mais Telesat ne croit qu'elle a été occasionnée par une tempête solaire de la même sorte de celles qui avaient souvent lieu au début des années 1990.

«Ce n'est pas encore clair mais tout semble indiquer qu'Anik F2 est en bon état et qu'il ne souffre pas de problèmes permanents», a ajouté M. Flaherty.

Telesat croit que le problème origine du satellite mais n'a pas voulu spécifier s'il était lié à sa construction ou à la conception de l'engin spatial qui a été lancé en 2004.

Le satellite est responsable de la transmission de données et de voix pour Internet, pour les diffuseurs et les clients d'affaires au Canada et aux États-Unis.

Shaw Direct se sert de plusieurs satellites alors ses services n'ont été que partiellement affectés. Bell TV utilise également différents satellites alors que Telus a soutenu que ses consommateurs n'ont pas subi d'interruption de service.

Bell Aliant a affirmé qu'environ 7800 consommateurs résidentiels et commerciaux dans le nord du Québec et de l'Ontario ont été touchés alors qu'il leur était impossible d'effectuer des appels à longue distance. Certaines chaînes étaient aussi indisponibles sur leur téléviseur.

Novanet Communications, qui fournit aux clients le signal satellite de Telesat, affirme que le processus de remise en marche est semblable à ce qui doit être fait dans une maison lorsque les disjoncteurs sautent. Dans le cas d'un satellite, cette procédure peut prendre des heures.

Telesat a une flotte de 12 satellites; trois autres sont présentement en construction. L'entreprise gère les activités d'autres satellites pour des tiers.