L'arrivée des consoles PlayStation 4 et Xbox One marque le début d'une nouvelle ère vidéoludique qui connaîtra ses chefs-d'oeuvre et ses ratés. Qu'adviendra-t-il des grands succès qui ont marqué la génération qui s'achève?

Publié le 17 déc. 2013
Félix Locas LA PRESSE

Certains vivront à nouveau, repensés et reconstruits, alors que d'autres deviendront lentement les reliques d'une technologie vieillissante et graduellement délaissée.

Mass Effect

La première trilogie de Mass Effect est terminée. La série de jeux de rôle et d'aventures, qui se déroule dans un univers de science-fiction vaste et crédible, aura marqué le genre par ses contrôles raffinés et ses dialogues immersifs aux avenues multiples et interactives.

Shepard, le personnage vedette de Mass Effect, que les joueurs ont incarné lors d'innombrables missions périlleuses à bord du vaisseau Normandy et sur d'étranges planètes, a définitivement déposé les armes. Les prochains jeux tirés de la licence iront dans une tout autre direction et on annonce qu'à peu près aucun des événements ou des personnages de la célèbre trilogie n'aura d'écho direct dans l'histoire racontée sur la nouvelle génération de consoles.

C'est d'ailleurs la branche montréalaise de BioWare qui veillera à la conception du prochain titre, lequel respectera les éléments clés de la licence tout en explorant de toutes nouvelles idées narratives. C'est du moins ce qu'a laissé entendre l'équipe de production, l'automne dernier.

Gears of War

Un an environ après l'arrivée de la Xbox 360, le premier Gears of War a conquis le coeur des amateurs de sensations fortes. On a tout de suite admiré ses environnements inquiétants et vaporeux, apprécié ses mécanismes de couverture francs et adopté avec enthousiasme ce fusil d'assaut muni d'une tronçonneuse en guise de baïonnette; une arme certainement aussi invraisemblable qu'emblématique.

Après quatre grands chapitres et quelque 20 millions d'exemplaires vendus au total, l'avenir des Gears of War n'est plus tellement clair. Même Phil Spencer, vice-président de Microsoft Game Studios, confiait encore récemment qu'il devenait nécessaire de prendre du recul avant de se lancer dans la production d'un nouveau titre. Peut-être avaient-ils tiré tout ce qu'ils pouvaient de la licence à l'heure actuelle, a-t-il convenu. Les ventes de Gears of War: Judgment ont d'ailleurs laissé perplexe, le titre ayant été devancé par Bioshock et Tomb Raider à sa sortie. Il semblerait même que le choix du concepteur (Epic Games) et l'exclusivité sur la Xbox ne soient plus des certitudes absolues.

Skyrim

Le jeu Skyrim a joué un rôle indéniable dans la démocratisation des superproductions vidéoludiques, durant les deux dernières années de la génération qui s'achève. Beaucoup de joueurs occasionnels ont découvert, grâce à ce glorieux descendant de la série The Elder Scrolls, les joies des jeux de rôle purs et durs.

Dans ce cas, la succession est déjà bien définie. La prochaine aventure, attendue à ce jour pour la première moitié de 2014 environ, se nommera The Elder Scrolls Online et prendra la forme d'un jeu massivement multijoueurs en ligne, à la manière de World of Warcraft ou de Guild Wars. On sait notamment que les joueurs sur PC et Mac partageront des serveurs communs, alors que les joueurs sur PS4 et Xbox One seront hébergés sur leurs serveurs respectifs.

Il a également été confirmé qu'un abonnement payant d'une quinzaine de dollars par mois sera requis à compter du deuxième mois après l'achat initial du titre. Ce modèle onéreux pour les joueurs assurera-t-il la pérennité de The Elder Scrolls Online, ou sera-t-il éventuellement abandonné faute de popularité? Les paris sont ouverts.

Rock Band, Guitar Hero, DJ Hero...

S'il est un genre vidéoludique qui aura marqué la dernière génération de consoles, c'est bien celui des jeux musicaux avec périphériques. Pour plusieurs, jouer les rock stars à la batterie, à la guitare ou au micro lors d'une fête entre amis fait partie des traditions. Néanmoins, malgré l'ingéniosité du concept, de plus en plus d'instruments de plastique accumulent désormais la poussière dans des recoins lugubres de sous-sols et de garages (généralement tout près d'un vélo stationnaire, mais ça, c'est une autre histoire).

Tout indique que le genre tire à sa fin, pour le moment, du moins. La majorité des médias experts en jeux vidéo s'entendent pour dire - de concert avec les producteurs eux-mêmes - que la venue de périphériques musicaux sur les nouvelles consoles est peu probable. Harmonix (Rock Band) a graduellement diminué son offre de contenu téléchargeable, ces derniers temps, et les projets de Guitar Hero ont été annulés il y a pas mal de temps déjà.

Par ailleurs, on peut se demander combien d'amateurs du genre seraient prêts à mettre au rancart leurs vieux instruments en vue de réinvestir une somme considérable dans l'achat de nouveaux périphériques. La fin d'une époque, peut-être...

Fallout

La série des jeux Fallout, qui s'est approprié avec humour et ingéniosité la thématique de la survie post-apocalyptique, ne date pas d'hier. Si le premier opus du titre a vu le jour dans les années 90, c'est plutôt grâce au succès de Fallout 3 et de Fallout New Vegas qu'on peut imaginer (et espérer) la venue de nouveaux chapitres sur PlayStation 4, Xbox One et PC. L'attente est grande.

Un amateur de Fallout a d'ailleurs imaginé un canular sophistiqué qui a fait couler beaucoup d'encre ces dernières semaines. Le farceur a créé une page web, TheSurvivor2299.com, remplie de messages codés élaborés, dont un signal sonore en code morse qui faisait référence à certaines thématiques de la série.

Analysé et mis en doute par la communauté de joueurs, la duperie a finalement été démasquée samedi dernier lorsque l'éditeur Bethesda a démenti l'affaire, générant ainsi une onde de déception qui témoigne de la popularité de la licence.

Puis, rebondissement: des documents crédibles, qui semblent indiquer qu'un quatrième chapitre est en préparation, ont été découverts trois jours plus tard. D'après ceux-ci, le prochain Fallout serait une réalité et se déroulerait dans la région de Boston.

Uncharted

Exclusivement sur PlayStation, la série Uncharted a misé sur les thèmes de l'archéologie et des sueurs froides pour captiver ses joueurs. Heureusement, dans ce cas, la pérennité de la licence sur la nouvelle génération de consoles ne fait plus aucun doute.

Ceux et celles qui s'intéressent à la série ont déjà vu la toute première bande-annonce - encore bien cryptique, toutefois - du prochain opus d'Uncharted, dévoilée récemment. On dit que de nombreux indices sont dissimulés dans cette courte vidéo qui montre une carte au trésor jaunie, sur laquelle apparaissent notamment l'île Sainte-Marie, près de Madagascar (qui fut à l'époque un repaire notoire de pirates), ainsi qu'une phrase plutôt macabre tirée de la Bible.

On y entend aussi la voix d'un homme: « Certaines chaînes ne peuvent être brisées. J'ai perdu 15 ans, enterré vivant, effacé... » Les amateurs d'énigmes prendront plaisir à déchiffrer chaque détail de cette bande-annonce, alors que d'autres préféreront plutôt s'intéresser aux photos de production publiées par l'acteur Todd Stashwick sur son compte Twitter...