La jeune entreprise montréalaise Sharethebus change de nom et devient Bus.com, au moment où elle annonce aussi la conclusion d'une ronde de financement de 5 millions de dollars américains.

Publié le 5 avr. 2017
Jean-François Codère LA PRESSE

La somme, qui équivaut à environ 6,5 millions de dollars canadiens, provient du fonds américain Jackson Square Ventures, basé à San Francisco, de BMW i Ventures, de Y Combinator et du fonds canadien Real Ventures. Les deux derniers y avaient déjà investi 1,2 million de dollars américains à l'automne 2015.

Bus.com a été conçu pour permettre à quiconque de créer un trajet d'autobus nolisé. Un amateur de musique qui souhaite assister à un festival tenu dans une autre ville peut par exemple facilement créer un trajet et le rendre disponible pour d'autres amateurs.

Avec le temps toutefois, a expliqué à La Presse l'un des cofondateurs Wolf Kohlberg, de plus en plus de groupes ont fait appel au service pour noliser un bus complet.

« Ils pourraient passer directement par les compagnies d'autobus, mais notre service est plus précis. On peut plus facilement voir de quel genre d'autobus il s'agit, s'il a une toilette ou d'autres facilités comme des prises de courant, en plus de la cote de la compagnie.»

Étonnamment, le nom de domaine « bus.com » n'était pas encore utilisé. Il appartenait à un individu qui n'en faisait pas usage. Sans entrer dans les détails, M. Kohlberg assure que son achat s'est fait à un « très, très bon prix » et a été effectué indépendamment du financement obtenu.

L'entreprise espère maintenant que l'utilisation de ce nouveau nom lui permettra de faciliter son marketing.

« Ce sera plus facile d'avoir de la visibilité dans les moteurs de recherche et les médias sociaux », explique M. Kohlberg.