La police de Halifax met la population en garde d'une fraude qui a déjà fait quelques victimes sur l'application de réseautage social WeChat.

Publié le 28 août 2015
LA PRESSE CANADIENNE

La police a reçu trois plaintes d'utilisateurs de l'application qui ont été hameçonnés par des gens rencontrés sur l'application de messagerie texte et vocale.

Ils affirment que des gens les persuadent d'acheter des cartes-cadeaux, en échange de quoi ils les rencontreront pour des services sexuels.

Ils convainquent ensuite les utilisateurs de leur envoyer les numéros d'accès des cartes-cadeaux et des crédits de magasinage en ligne.

Puis la communication est brusquement interrompue et la victime perd l'argent utilisé pour acheter les items.