L'action de Twitter est passée jeudi en-dessous de son prix d'entrée en Bourse, victime des inquiétudes sur les perspectives de croissance du réseau social et des incertitudes sur sa direction, sur fond de recul généralisé à Wall Street.

Publié le 20 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le titre perdait 6,01% à 25,95 $ US peu avant 15h et est même tombé durant la séance jusqu'à 25,92 $ US. C'est la première fois qu'il passe sous le prix de 26 $ US qui avait été fixé pour son entrée en Bourse au début de novembre 2013.

L'action avait eu un démarrage en trombe à Wall Street et s'était envolée dans les mois suivants jusqu'à plus de 70 $ US, mais les investisseurs avaient très vite commencé à s'inquiéter de sa capacité à accélérer sa croissance et à élargir son audience.

La chute s'est accélérée avec une perte de valeur de l'action de presque 30% depuis la présentation des derniers résultats trimestriels du groupe à la fin juillet: le directeur financier, Anthony Noto, avait en effet prévenu qu'il n'y aurait pas de croissance importante et durable du nombre d'utilisateurs tant que Twitter ne toucherait pas le grand public, ce qui «prendra un temps considérable».

Et la situation est encore compliquée par les incertitudes créées par la recherche d'un nouveau patron après la démission du directeur général du groupe, Dick Costolo: l'intérim est assuré depuis début juillet par l'un des co-fondateurs, Jack Dorsey, également à la tête de la société de paiements mobiles Square.

Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés à la fin juin et seulement 44% se connectent tous les jours sur les 20 principaux marchés du réseau social. A titre de comparaison, 65% des 1,49 milliard d'utilisateurs de Facebook dans le monde y accèdent de manière quotidienne.