L'audience des sites internet des journaux américains a bondi de 20% en un an en septembre, en dépit de l'expansion de formules payantes, selon une étude de l'Association nationale des journaux (NAA) publiée jeudi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Cette forte progression de l'audience a coïncidé avec l'introduction de formules payantes dans beaucoup de groupes de presse», a souligné la directrice générale de la NAA Caroline Little, citée dans un communiqué.

Les chiffres publiés montrent qu'outre l'augmentation de la fréquentation des sites, les internautes passent plus de temps sur leurs pages (+11%), et consultent plus de pages (+10%).

C'est la première fois que la NAA est en mesure de fournir une comparaison sur un an, sur la base d'une étude réalisée par le cabinet ComScore.

Au total, 64% des internautes adultes fréquentent des sites internet de journaux, soit un total de 110,4 millions d'adultes, qui selon la NAA représentent des catégories particulièrement prisées des annonceurs: 74% de ces lecteurs gagnent plus de 100 000 dollars par an, 58% sont âgés de 18 à 34 ans, et 62% ont des enfants vivant avec eux.

Les recettes publicitaires glanées par les journaux sur internet ont augmenté de 8% en un an, et représentent désormais 14% du total de leurs recettes publicitaires, une progression de deux points en un an.

Jeudi matin le groupe de presse du New York Times, qui outre son titre phare publie le Boston Globe, le International Herald Tribune et quinze autres quotidiens, avait annoncé que sur l'ensemble du troisième trimestre les sites internet de ses journaux avaient enregistré une progression de 6,2% de leurs recettes publicitaires. Cela n'avait pas suffi à compenser une chute de 10,4% des recettes publicitaires dans l'imprimé.

Le New York Times a rendu son site payant en mars, et la formule payante du Boston Globe a été lancée mercredi. Les abonnés à l'édition papier y ont toutefois un accès gratuit, ce qui selon le groupe a eu un impact positif sur sa diffusion.

Le New York Times a aussi indiqué qu'il avait gagné quelque 43 000 nouveaux abonnés à son site sur le trimestre, pour un total de 324 000 au 30 septembre.

Lors d'une téléconférence avec des analystes, la directrice générale du groupe Janet Robinson a indiqué que le site NYTimes.com avait eu plus de 47 millions de visiteurs uniques en août.

«NYTimes.com a gardé un trafic solide et sa place dans le top 5 des sites d'information et d'actualité», a-t-elle ajouté.

La baisse du nombre de pages consultées depuis le lancement de la formule payante, -11% en moyenne, a été «inférieure à ce que nous avions prévu», a-t-elle ajouté.

Enfin elle a indiqué que l'application du journal pour l'iPhone avait été téléchargée 7,3 millions de fois depuis son lancement en 2008, et celle pour la tablette iPad 2,8 millions de fois.