Le service de stockage de fichiers en ligne Dropbox a conclu une nouvelle ronde de financement qui place sa valeur à 4 milliards de dollars.

Marie-Eve Morasse TECHNAUTE.CA

Fondé en 2007 par deux diplômés du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Dropbox est maintenant financé par une douzaine d'investisseurs, parmi lesquels figurent Goldman Sachs, Benchmark Capital, Greylock Partners et Sequoia Capital.

Dans le numéro courant du magazine Forbes, le PDG et fondateur de Dropbox raconte qu'il y a deux ans, le patron d'Apple a voulu acheter son entreprise.

Drew Houston, le jeune fondateur alors âgé de 26 ans, a expliqué à Steve Jobs qu'il n'avait aucune intention de vendre Dropbox, même pour 800 millions de dollars.

Steve Jobs aurait alors répliqué que Dropbox était «une fonctionnalité, pas un produit».

Devant l'impossibilité d'acquérir Dropbox, Apple a lancé en juin dernier son propre service de stockage de fichiers sur internet, iCloud.

Fort de 45 millions d'utilisateurs, Dropbox veut maintenant embaucher des employés qui se joindront à son équipe de 90 personnes.