n tribunal belge a condamné mercredi à sept mois de prison avec sursis une femme de 38 ans qui avait créé un faux profil Facebook au nom de son ancien patron pour le dénigrer, a rapporté l'agence Belga.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La femme avait créé en 2010 un faux profil au nom de son ex-patron sur le célèbre réseau social, puis avait posté plusieurs faux messages laissant croire que son ancien employeur, un homme de 36 ans, entretenait des relations extra-conjugales.

Le parquet avait requis une peine de six mois de prison avec sursis, mais le juge du tribunal correctionnel de Gand (nord-ouest) a alourdi la sanction à sept mois de réclusion avec sursis, assortie d'une amende de 550 euros.

Le mari, qui était également poursuivi pour avoir aidé son épouse, a quant à lui été acquitté.

L'auteur du faux profil Facebook avait été repéré grâce à l'adresse IP de l'ordinateur du couple, ce qui avait amené les enquêteurs à perquisitionner son domicile.

Selon l'agence Belga, il s'agit de la première condamnation en Belgique pour la création d'un faux profil Facebook.