Le champion américain de golf Tiger Woods, ex numéro un mondial, veut se rapprocher de ses fans en inaugurant son compte sur Twitter, un réseau social sur internet.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Comment ça va, tout le monde? Finalement, j'ai décidé d'essayer Twitter!», a écrit Tiger Woods.

«Yep, c'est moi. Je crois que j'aime bien ce truc là, Twitter. Vous, les gars, vous avez été géniaux. Merci pour pour tout cet amour.»

Twitter n'était pas le seul support sur lequel on pouvait lire des nouvelles du «Tigre» mercredi, puisque le magazine Newsweek a publié une lettre écrite par le golfeur, intitulée «Comment j'ai redéfini la victoire».

«Je menais ma vie personnelle de manière artificielle, comme si j'étais détaché des valeurs dont m'a doté mon éducation (...) Mais, je suis très heureux de voir que cela m'a rendu plus stable que je ne l'ai jamais été», ajoute-t-il dans cette lettre.

Woods évoque aussi le plaisir de veiller sur ses enfants, sa fille Sam et son fils Charlie, et dit avoir été «stupéfait par la considération, tous les mots d'encouragement que j'ai entendus, de mes fans, non seulement sur les greens mais en dehors, en faisant du shopping ou au restaurant».

«Je ne suis plus le même homme qu'il y a un an. Et c'est une bonne chose», conclut le golfeur.

Depuis près d'un an et le mystérieux accident qui allait déboucher sur la révélation de ses relations extra-conjugales, Woods, 34 ans, a vécu une descente aux enfers: aucune victoire en tournoi, lâchage de ses sponsors, séparation en mai d'avec Hank Haney, son entraîneur depuis 2004, divorce officialisé en août avec l'ex-mannequin suédoise Elin Nordegren après six ans de mariage, enfin, perte le 1er novembre de la place de N.1 mondial qu'il occupait sans discontinuer depuis plus de cinq ans.