Des chercheurs ont découvert une nouvelle faille de sécurité dans des puces électroniques d'Intel pouvant conduire des pirates à des informations censées être contenues dans des coffres-forts virtuels sécurisés, a averti mardi le géant américain.

Mis à jour le 15 août 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Des mises à jour des logiciels sont déjà disponibles et personne ne semble, à ce jour, avoir profité de cette faille, appelée «Foreshadow» («Présage»), a précisé Intel.

En janvier, deux failles de sécurité majeures - «Spectre» et «Meltdown» - avaient été mises à jour et avaient montré que presque tous les microprocesseurs, qui font fonctionner des milliards d'appareils électroniques, étaient potentiellement vulnérables.

Elles avaient ébranlé le géant américain.

«Une fois les systèmes mis à jour, nous nous attendons à ce que le risque pour les consommateurs et les entreprises utilisant des systèmes d'exploitation non virtualisés soit faible», a affirmé dans un message sur le site internet d'Intel le directeur général responsable de la sécurité des produits.