Le dévoilement par Samsung de deux nouveaux téléphones intelligents haut de gamme, jeudi dernier, ne semble pas rassurer la communauté financière, qui s'inquiète de voir le géant coréen perdre sa position dans ce secteur.

Publié le 18 août 2015
Jean-François Codère LA PRESSE

Hier, l'action de Samsung a perdu 3,16% pour s'établir à son plus bas niveau depuis la fin d'octobre 2014, il y a près de 10 mois. Depuis le début de 2015, l'action de l'entreprise a perdu 17%. Elle a d'ailleurs aussi eu des années «rouges» en 2013 et 2014.

Le secteur des téléphones intelligents est au coeur des préoccupations des analystes financiers qui suivent Samsung. Dans une dépêche de l'agence Bloomberg, l'analyste Yoo Eui Hyung, de Dongbu Securities, qualifie de «décevant» l'événement organisé la semaine dernière par Samsung pour dévoiler le Note 5 et le S6 Edge+, qui seront tous deux offerts au Canada vendredi.

«Nous devrions maintenant admettre que les téléphones intelligents ne seront plus capables de renverser le déclin des profits», croit-il.

Ces propos font écho à d'autres, tenus par Tim Long, de BMO Marchés des capitaux, le 30 juillet dernier, au lendemain des résultats trimestriels du groupe.

«Les ventes d'appareils mobiles de Samsung ont été beaucoup plus faibles que nous ne l'avions anticipé, alors que le nombre d'unités vendues a chuté de 12% depuis le dernier trimestre, écrivait alors M. Long. Nous croyons que les volumes de ventes d'appareils haut de gamme ont été décevants et nous ne sommes pas convaincus que les lancements prévus au troisième trimestre vont faire beaucoup mieux.»

Dans un marché qui montre des signes globaux de ralentissement, «Samsung est resté le plus grand fabricant de téléphones et de téléphones intelligents, mais sa position est plus fragile que jamais», a aussi écrit M. Long dans un autre rapport portant sur l'industrie dans son ensemble.

Juste avant Apple

Tous deux équipés d'un écran de très grand format de 5,7 pouces, le Note 5 et le S6 Edge+ sont des évolutions de séries qui ont connu un certain succès pour Samsung.

La série Note, qui a été une pionnière dans les appareils de grande taille, continue de miser sur un atout distinctif, l'utilisation d'un stylet, qui attire une certaine clientèle. Pour sa part, le S6 Edge+ est un agrandissement du S6 Edge, premier appareil intelligent à bénéficier d'un écran courbé recouvrant ses deux tranches latérales.

Il faudra voir si leur attrait est suffisant pour faire se précipiter les consommateurs ou si ceux-ci préféreront attendre de connaître l'offre concurrente d'Apple. L'entreprise américaine choisit normalement le début de septembre pour dévoiler, chaque année, ses nouveaux appareils iPhone. Des rumeurs font état d'un événement prévu le 9 septembre.