Le spécialiste japonais des écrans à cristaux liquides Sharp a signé un accord avec le groupe américain d'équipements informatiques Hewlett-Packard (HP) pour lui fournir des imprimantes-copieurs multifonctionnelles au format A3, a indiqué mercredi une porte-parole de Sharp.

Mis à jour le 11 déc. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«En fournissant à partir de janvier 4 modèles d'imprimantes-copieurs multifonctionnels A3 nous espérons augmenter nos volumes de ventes et notre chiffre d'affaires et c'est la même chose pour HP qui va ainsi élargir sa gamme», a-t-elle précisé.

Cet accord dit d'OEM porte précisément sur trois modèles A3 couleur et un monochrome qui seront vendus par HP à partir de fin janvier aux États-Unis, en Europe et en Australie.

«Le matériel bureautique est une activité importante pour Sharp», a encore souligné la porte-parole.

Le chiffre d'affaires de Sharp dans ce domaine se situerait aux environs de 310 milliards de yens (3,2 milliards de dollars) et son bénéfice d'exploitation à 22 milliards de yens (226 millions de dollars). Elle serait la plus rentable des six principales activités du groupe, selon les données du groupe économique Nikkei.

À l'ouverture de la Bourse de Tokyo, les investisseurs n'ont pas vraiment réagi à cette information qui n'a pas fait l'objet d'un communiqué de presse. Des rumeurs avaient en fait circulé depuis fin novembre, fuites anticipées qui avaient déjà fait grimper l'action. Mercredi matin, le titre Sharp stagnait à 340 yens (3,50$).

Sharp était auparavant prétendument en discussions avec le mastodonte sud-coréen Samsung Electronics pour créer une co-entreprise dans ce domaine bureautique (en plus des accords existants entre eux sur les écrans), mais ces négociations auraient été abandonnées notamment du fait des risques de fuites de technologies nippones vers le rival asiatique, pointées du doigt par d'autres firmes japonaises, selon des médias nippons.