La Chambre des députés chiliens va fournir une tablette informatique iPad d'Apple à chacun de ses 120 membres avec pour objectif de moderniser la gestion parlementaire, une initiative qui a suscité mardi des réprobations, y compris au sein du parlement.

Publié le 19 oct. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

La commission de l'administration et du règlement de la chambre a donné son feu vert à l'acquisition d'un iPad 2 pour «aider l'activité parlementaire», a rapporté le quotidien La Segunda. Les députés en ont informés mardi.

Le président de la Chambre Patricio Melero (droite), a expliqué qu'il s'agissait d'établir «un système en réseau pour permettre aux parlementaires, en divers lieux, d'accéder aux commissions, de faire des remarques, suivre les projets de lois».

«Il s'agit de mettre la technologie au service du travail parlementaire, et de lui conférer une meilleur transparence».

La mesure a suscité quelques réactions indignées sur les réseaux sociaux, et des parlementaires ont eux-mêmes jugé qu'elle n'était pas une priorité.

«Notre parlement doit sûrement pouvoir dépenser son argent de meilleure façon», a déclaré le député d'opposition de gauche Rene Alinco sur Radio cooperativa. «Que celui qui veut un de ces appareils l'achète avec ses deniers, nous avons assez d'indemnités».

«Chaque appareil vaut autour de 500 000 pesos, si on fait les comptes cela coûtera 60 millions de pesos» (120 000 dollars), a remarqué le député. Sa collègue de droite, Marcela Sabat, a également jugé la somme «scandaleuse», rappelant que les députés se voient déjà équipés d'un ordinateur.