Plutôt discret sur le sujet au cours des derniers jours, l’entraîneur-chef de l’Océanic de Rimouski Serge Beausoleil ne cachait pas sa fierté à la suite de la sélection au tout premier rang du repêchage d’Alexis Lafrenière par les Rangers de New York, mardi soir.

Carl Tardif
Le Soleil

« Il s’agit d’une belle consécration, d’abord pour Alexis, mais aussi pour l’Océanic, la LHJMQ et le hockey junior canadien. Être le premier choix au total dans la LNH, c’est gros », admettait Beausoleil en entrevue avec Le Soleil quelque part au milieu de la première ronde.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.