(Cleveland) Le meneur des Nets de Brooklyn Kyrie Irving a insisté sur le fait que la blessure à son coéquipier Kevin Durant ne change pas sa position de refuser le vaccin contre la COVID-19.

Publié le 17 janvier
Tom Withers Associated Press

Irving, qui est revenu au jeu récemment après une impasse à propos de son statut vaccinal, a déclaré lundi après la défaite des Nets contre les Cavaliers de Cleveland qu’il n’a pas l’intention de se faire vacciner – et que rien ne va le convaincre.

« C’est la décision que j’ai prise, et je ne change pas d’avis », a lancé Irving.

Le meneur, qui a participé à sept matchs des étoiles, est devenu la cible de plusieurs en raison de ce choix. Compte tenu des mesures sanitaires dans la ville de New York concernant les amphithéâtres, Irving ne peut pas jouer lors des matchs à domicile.

Sa décision de demeurer non-vacciné a un impact dramatique sur la possibilité des Nets de prétendre au championnat de la NBA. C’est une chose qui a semblé certaine quand le club a acquis Irving, Durant et James Harden.

Avec Durant potentiellement sur le carreau pour six semaines en raison d’une blessure au genou survenue samedi, Irving s’est fait questionner s’il a ressenti plus de pression pour se faire vacciner.

Irving a été clair qu’il n’a pas été poussé à agir.

« Ça n’arrivera pas pour moi », a-t-il résumé.

« Je n’essaie pas de convaincre qui que ce soit de quelque chose. Et même si nous devons composer avec la blessure de Kev en ce moment, je sais que je suis protégé par l’organisation. Je suis protégé par mes coéquipiers. Je suis protégé par les docteurs avec qui j’ai parlé. »

Irving a mené les Nets avec 27 points dans la défaite de 114-107 contre les Cavaliers. Il disputait sa quatrième rencontre cette saison pour les Nets, qui ont dû composer avec des blessures – et d’autres distractions – depuis qu’ils ont mis le grappin sur Harden pour jouer avec Irving et Durant.