(Los Angeles) L’entraîneur du Miami Heat Erik Spoelstra a remis en question les protocoles sanitaires COVID-19 de la NBA dimanche, suggérant que les joueurs vaccinés testés positifs et asymptomatiques devraient être traités comme des malades de la grippe.

Publié le 12 déc. 2021
Agence France-Presse

« Est-ce que tout le monde a eu son vaccin et sa troisième dose ? Pourquoi devraient-ils être retenus plus longtemps que s’ils avaient la grippe ? », s’est interrogé Spoelstra.

L’entraîneur du Heat réagissait au test positif de son ailier Caleb Martin, qui a été mis à l’écart dans le cadre du protocole de santé anti COVID-19. L’équipe de Miami devra aussi se soumettre à davantage de tests.

« Si vous vous contentez de chercher, d’ajouter des tests et d’essayer de trouver des choses, vous y arriverez probablement », a déclaré Spoelstra.

Selon Spoeltra, les dangers sont limités par rapport à l’an dernier, car la plupart des joueurs NBA ont été vaccinés, ont reçu une troisième dose et sont testés. Il craint de perdre d’autres joueurs en raison des protocoles, alors que le Heat s’apprête à entamer une tournée de quatre matchs à l’extérieur.

Samedi, le Heat l’a emporté 118-92 contre les Bulls de Chicago, qui étaient privés de sept joueurs à cause des protocoles sanitaires.

Dimanche, ESPN révélait que deux autres joueurs des Bulls devaient se soumettre aux protocoles de santé. Par conséquent, Chicago ne compte que neuf joueurs disponibles, un de plus que le minimum requis par la NBA, à quelques jours d’un match contre les Detroit Pistons mardi.

« Je pense que nous devons tous tirer les choses au clair dès maintenant », a déclaré Spoelstra. « Les joueurs manquent-ils des matchs parce qu’ils sont symptomatiques ? Ou sont-ils asymptomatiques ? »

Près de 50 millions d’Américains ont contracté le coronavirus et plus de 797 000 en sont morts, alors que le pays se prépare à une nouvelle vague due aux températures hivernales et au variant Omicron hautement contagieux.

En Floride, où les Heat sont basés, le bilan est de 62 000 morts.