(Los Angeles) La superstar des Lakers de Los Angeles, LeBron James, songe à racheter le Dream d’Atlanta, club évoluant dans la WNBA, a-t-il annoncé mercredi au lendemain de la défaite, aux sénatoriales de Géorgie, de sa copropriétaire républicaine Kelly Loeffler.

Agence France-Presse

« Je pense que je vais monter un groupe de propriétaires pour le Dream. Qui est avec moi ? », a tweeté James mercredi, en postant une photo de joueuses de cette équipe portant des t-shirts avec inscrit « Votez pour Warnock », du nom du rival démocrate de Loeffler, Raphael Warnock, élu mardi soir.

Aussitôt, la star du baseball évoluant avec les Dodgers de Los Angeles, Mookie Betts, a répondu à cet appel. « Compte sur moi ! ! ! », a-t-il écrit sur le même réseau social.  

Loeffler est profondément impopulaire parmi les joueuses du Dream, club dans lequel elle détient une participation, depuis qu’elle a exprimé son opposition au mouvement Black Lives Matter l’année dernière, après la mort de George Floyd à Minneapolis.  

Loeffler avait écrit à la commissaire de la WNBA Cathy Engelbert en juillet pour critiquer la décision de la ligue d’apposer les mots Black Lives Matter sur les maillots des joueuses.

« Je m’oppose catégoriquement au mouvement politique Black Lives Matter, qui plaide pour la dissolution de la police, demande le retrait de Jésus des églises […], nourrit des opinions antisémites et encourage la violence et la destruction dans tout le pays », avait-elle notamment argué.  

Sur quoi, les joueuses du Dream ont réagi en faisant campagne pour Raphael Warnock, finalement entré dans l’histoire mardi en devenant le premier sénateur noir élu dans cet État du Sud.

En juin dernier, LeBron James avait lui créé avec d’autres personnalités du sport et de la culture, l’association « More Than A Vote » visant à encourager la population noire à voter à la présidentielle américaine de novembre. Avec succès, puisque ce vote a pesé dans l’élection de Joe Biden.