LeBron James a réitéré qu’il espère que la saison de la NBA pourra reprendre, en étant conscient que la santé et le bien-être des joueurs ne doivent pas être compromis par un retour au jeu.

Tim Reynolds
Associated Press

Le joueur vedette des Lakers s’est exprimé via Uninterrupted (WRTS : After Party, publié lundi). Il a dit qu’il souhaite encore que la saison redémarre, « plus tôt que tard ».

La NBA a suspendu la saison le 11 mars, en raison de la pandémie du coronavirus.

Deux membres non identifiés des Lakers ont été parmi les joueurs qui ont été déclarés positifs au coronavirus.

« Nous ne perdons pas espoir de sauver la saison, assurément pas, a dit James. Pas juste moi et mes coéquipiers, l’organisation des Lakers, nous voulons jouer. Il y a beaucoup de joueurs que je connais personnellement qui veulent jouer. »

« Mais évidemment, nous ne voulons jamais mettre en danger la santé de nos joueurs ou de leurs familles, etc. Nous ne pouvons pas prendre les commandes de la pandémie. »

James et d’autres joueurs parmi les mieux payés de la ligue, dont le président de la NBPA Chris Paul, du Thunder, ont discuté lors d’un appel la semaine dernière. Ces joueurs ont affirmé l’un à l’autre qu’ils aimeraient voir la saison reprendre.

PHOTO SUE OGROCKI, ARCHIVES AP

Chris Paul

Le 8 mai, le commissaire de la NBA, Adam Silver, a dit aux joueurs qu’il espérait prendre une décision dans un délai de quatre semaines.

Environ la moitié des clubs ont rouvert leurs centres pour des entraînements volontaires et individuels.

« Je veux recommencer à jouer, a dit James. J’aime jouer au basket. Je sais à quel point le basket est inspirant. Je sais à quel point le sport est inspirant en soi. Dès que possible, lorsque nous pourrons revenir, nous aimerions ramener le basketball à nos fans. »

James et les Lakers dominaient l’Ouest quand la NBA a suspendu le jeu. Forts d’une fiche de 49-14, ils avaient déjà décroché une place en séries, et ce pour la première fois depuis 2013.

« Le basket nous manque à tous, a dit James. Je mentirais si je disais le contraire. »