Onde de choc dans le monde du sport. Kobe Bryant, l’ancienne vedette des Lakers de Los Angeles, a péri dans un écrasement d’hélicoptère, dimanche. Sa fille Gianna, âgée de 13 ans, fait aussi partie des victimes.

JEAN-FRANÇOIS TÉOTONIO JEAN-FRANÇOIS TÉOTONIO
La Presse

En plus de Bryant et de sa fille, sept autres personnes auraient aussi perdu la vie dans l’accident, qui se serait produit autour de 10 h, heure locale, à Calabasas, dans la région de Los Angeles. La cause de l’écrasement demeure inconnue.

« Il n’y a pas eu de survivant… Il y avait neuf personnes à bord de l’hélicoptère, le pilote et huit personnes », a déclaré Alex Villanueva, shérif du comté de Los Angeles, lors d’un point presse.

L’Orange Coast College, établissement universitaire situé dans le comté d’Orange, a indiqué que son entraîneur de baseball, John Altobelli, 56 ans, se trouvait à bord de l’hélicoptère. Selon, CNN son épouse, Keri, et l’une de leurs deux filles, Alyssa, étaient également à bord de l’appareil.

Selon les médias locaux, parmi les autres victimes figurent une autre adolescente et un parent de celle-ci.

Les noms des victimes ne seront dévoilés par les autorités qu’une fois les corps formellement identifiés et les familles prévenues, a déclaré M. Villanueva.

« La famille de la NBA est dévastée par la mort de Kobe Bryant et de sa fille, Gianna », a annoncé le commissaire de la NBA Adam Silver par voie de communiqué, dimanche en fin de journée.

« Pendant 20 saisons, Kobe nous a montré ce qui était possible quand un talent remarquable se mélange à une volonté absolue de gagner. Il était un des joueurs les plus extraordinaires de l’histoire de notre sport et son palmarès est légendaire : cinq Championnats de la NBA, un titre de joueur le plus utile de la ligue, 18 sélections au match des étoiles et deux médailles d’or olympiques. »

« Il avait un plaisir particulier à partager l’amour de son sport à sa fille, Gianna », conclut Silver, avant d’offrir ses condoléances au nom de la NBA à sa femme Vanessa, sa famille, l’organisation des Lakers et du monde du sport en entier.

L’appareil, un Sikorsky S-76, était l’hélicoptère privé de Bryant. Sa femme Vanessa Bryant n’était pas à bord.

Âgé de 41 ans, Kobe Bryant était père de quatre filles, dont la plus jeune était âgée de sept mois.

PHOTO GENE BLEVINS, REUTERS

Bryant a vécu dans le sud de Los Angeles dans le comté d’Orange pendant la majeure partie de sa vie adulte, et il a fréquemment utilisé des hélicoptères pour éviter la lourde circulation automobile dans le sud de la Californie. Même lorsqu’il jouait, il se rendait souvent aux entraînements à bord d’un hélicoptère, une pratique qu’il a maintenue une fois sa carrière terminée et une fois qu’il œuvrait dans le monde des affaires.

« Le plus grand Laker de tous les temps », selon Magic Johnson

Kobe Bryant a pris sa retraite de la NBA en 2016.

Repêché au 13e rang à l’âge de 17 ans par les Hornets de Charlotte en 1996, il est échangé aux Lakers quelques instants plus tard.

Il a disputé ses vingt saisons sous les couleurs des Lakers, remportant au passage cinq championnats de la NBA. Il a été nommé joueur le plus utile de la Finale de la NBA à deux reprises, et remporté le titre de joueur le plus utile de la NBA en 2008.

Celui qui aura marqué 33 643 points dans la NBA avait remporté trois Championnats consécutifs en 2000, 2001 et 2002, grâce entre autres à son partenariat avec Shaquille O’Neil.

Les deux autres Championnnats de celui que l’on surnommait « Black Mamba » ont été remportés en 2009 et 2010.

Kobe Bryant avait salué samedi soir, sur Twitter, le fait que LeBron James l’avait dépassé au chapitre du nombre de points marqués dans la NBA, « King James » prenant ainsi position au 3e rang dans l’histoire. Il s’agissait du dernier gazouillis de Bryant.

En plus de ses nombreux trophées sportifs, le légendaire joueur de basketball avait remporté en 2018 un Oscar dans la catégorie d’un court métrage animé pour Dear Basketball, basé sur un poème qu’il avait écrit en 2015 avant l’annonce de sa retraite. Le film retrace son parcours, depuis son enfance jusqu’à la fin de sa carrière dans la NBA.

Huit matchs du calendrier de la NBA étaient prévus dimanche, dont l’affrontement entre les Raptors et les Spurs, à San Antonio, qui a débuté à 16 h HE. Comme dans plusieurs autres matchs, les joueurs ont laissé filer les 24 premières secondes au cadran en l’honneur de Kobe Bryant, qui a porté le #24 pendant la deuxième moitié de sa carrière. Il avait auparavant porté le #8 pendant 10 ans. Ces deux maillots sont retirés et sont accrochés au haut du Staples Center, à Los Angeles.

Un déluge d’hommages

La mort du légendaire Laker en a ému plusieurs, et pas seulement dans l’univers du basketball.

« Kobe était une légende sur le parquet et sa deuxième carrière ne faisait que commencer », a tweeté l’ancien président américain Barack Obama. « Michelle et moi envoyons notre amour et nos prières à Vanessa et à toute la famille Bryant en cette journée inimaginable. »

Le nouvel entraîneur de l’Impact de Montréal, Thierry Henry, a offert pensées et prières à la famille.

Dans une enfilade de tweets, Magic Johnson, autre légende des Lakers, a affirmé que Kobe Bryant était le plus grand joueur de l’histoire de la franchise.

Shaquille O’Neil a aussi offert ses condoléances à la famille Bryant.

Son ancien coéquipier Pau Gasol, avec qui il a remporté ses Championnats de 2009 et de 2010, a dit se sentir « complètement dévasté ». « Je ne peux pas y croire. »

Le légendaire Kareem Abdul-Jabbar, qui a porté les couleurs des Bucks de Milwaukee et des Lakers de Los Angeles au cours de sa carrière qui s’est terminée en 1989, a raconté en vidéo comment il a connu Kobe Bryant, l’homme avant l’athlète.

Steve Nash, un des plus grands joueurs de basketball canadien, a tweeté que ce qu’il admirait le plus chez Kobe était « le père qu’il était pour ses filles ».

Le plus grand joueur de hockey de tous les temps, Wayne Gretzky, a dit que sa femme Janet et lui n’ont « pas de mots pour décrire le choc et la tristesse ». « On prie pour lui et sa famille. »

Tom Brady, quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dans la NFL, a tweeté qu’on « s’ennuyait déjà de toi Kobe ».

Les réactions passaient de l’émotion à la consternation pour certains, dont une autre vedette de la NBA, Dwyane Wade

Et si certains se sont servis des mots pour exprimer leur deuil, d’autres se sont servis de leurs actions sur un terrain sportif. Ce fut le cas du joueur de soccer brésilien Neymar, qui a illustré avec ses doigts le #24 de Kobe Bryant, après avoir marqué un but pour le Paris Saint-Germain.

– Avec l’Associated Press avec l’Agence France-Presse